Kitea s’empare du Kenyan Furniture Palace

4 mars 2022 - 09h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le groupe marocain Kitea, spécialisé dans l’ameublement et la décoration, a annoncé l’acquisition d’une part majoritaire au sein de l’enseigne kényane de distribution de meubles et accessoires de maison, Furniture Palace.

Ce partenariat entre Kitea et Furniture Palace permettra aux deux sociétés d’augmenter leurs offres actuelles, de bénéficier de synergies et de meilleures pratiques, de construire une chaîne d’approvisionnement de premier ordre au Kenya et de stimuler la croissance dans les villes secondaires du Kenya. Il permettra également de se développer dans d’autres marchés d’Afrique de l’Est, a indiqué un communiqué du groupe.

A lire : Kitea Géant s’implante au Congo

« L’ambition reste la consolidation de la position de leader de Kitea au Maroc et son expansion dans le reste de l’Afrique », a commenté Amine Benkirane, fondateur et PDG de Kitea.

Le montant déboursé pour cette opération n’a pas été communiqué, de même que les parts acquises.

Sujets associés : Investissement - Kenya - Kitea - Distribution

Aller plus loin

Kitea Géant s’implante au Congo

Kitea, franchise marocaine de meubles en kit, inaugurera au premier trimestre 2011 son premier Kitea Géant en Afrique.

Morocco Awards récompense Inwi, Jawda, Kitea, 2M et Amoud

L’évènement "Morocco Awards : les marques à l’honneur’’, organisé par le ministère de l’Industrie et l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Programme Noor Atlas : lancement d’un appel d’offres

L’agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) est à la recherche d’un ou des constructeurs EPC du programme solaire Noor Atlas, pour une capacité d’environ 260 MW. Un appel d’offres a été lancé à cet effet.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.