L’affaire Ilias Tahiri atteint le Parlement espagnol

1er juillet 2020 - 07h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

L’affaire du jeune Marocain Ilias Tahiri décédé dans les mêmes conditions que l’Afro-américain George Floyd, le 1ᵉʳ juillet 2019, dans le centre pour mineurs d’Oria en Espagne a atteint le Parlement espagnol.

Une délégation du collectif justice pour Ilias composée de Mohamed Chaïb, ex-parlementaire au Parlement catalan et espagnol, également président de la fondation "Ibn Battuta" a été reçue au Parlement espagnol pour discuter de l’opportunité de présenter une proposition de loi portant interdiction de l’utilisation du protocole de contention mécanique au sein des centres pour mineurs, a confié à Hespress Mourad Elajouti, avocat au barreau de Casablanca et membre dudit collectif.

" Je pense que c’est un indicateur positif, que l’État espagnol ait compris que l’utilisation de ce protocole, qui revient au Moyen Âge, et est contraire aux droits de l’homme et doit être abolie. Nous espérons que cette affaire sera le précurseur pour lever définitivement l’application de ce protocole au sein de tous les centres pour mineurs", a déclaré l’avocat.

Autre note positive dans l’affaire Ilias Tahiri : la juge d’Almeria a adressé une correspondance à la fondation "Ginso", dans laquelle elle lui a annoncé que le protocole de contention mécanique est mis sous veilleuse pour le moment dans le centre de "Ginso".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Décès

Aller plus loin

Espagne : la justice rouvre le dossier du Marocain Ilias Tahiri mort dans un centre pour mineurs

Un tribunal d’Almeria dans le sud de l’Espagne a ordonné la réouverture du dossier sur la mort en 2019 d’un jeune Marocain dans un centre pour mineurs. Ilias Tahiri est décédé...

Iliass Tahiri, Marocain tué comme George Floyd

Alors que les mouvements anti-racisme ne flanchent pas aux États-Unis et dans d’autres pays, une affaire refait surface. Il s’agit d’Iliass Tahiri, un jeune Marocain décédé dans...

Justice pour Ilyas Tahiri

Un an après la mort d’Ilyas Tahiri, asphyxié sous le genou d’un policier, de nombreuses personnes, membres de la société civile, organisations syndicales et proches du jeune...

Ces articles devraient vous intéresser :

Amine Adli perd sa maman, la FRMF présente ses condoléances

Amine Adli est frappé par un énorme malheur. L’attaquant des Lions de l’Atlas et du Bayer Leverkusen vient de perdre sa maman.

Le roi Mohammed VI rend hommage à Mustapha Dassoukine

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de l’artiste Mustapha Dassoukine.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.