L’Allemagne veut-elle se séparer de ses militaires racistes ?

1er juillet 2020 - 12h30 - Ecrit par : S.A

L’armée allemande a annoncé la dissolution partielle de ses forces spéciales, les KSK. Et pour cause, plusieurs scandales sur la proximité de certains militaires avec l’extrême droite.

Cette unité d’élite "ne peut pas continuer à exister sous sa forme actuelle. Elle doit être modifiée de l’intérieur et mieux intégrée à la Bundeswehr", indique un rapport du ministère de la Défense. Les députés ont eu droit, mardi, à sa présentation, rapporte l’AFP.

Selon les accusations, les forces spéciales, KSK œuvrent pour la mise en place de "dirigeants toxiques" et de la diffusion "d’idées extrémistes", poursuit le rapport. En conséquence, cette unité est sous le coup d’une dissolution et ne sera pas remplacée. Seules trois de ses compagnies seront conservées. En l’absence d’un renouvellement en profondeur, ces forces ne participeront plus aux exercices et missions internationaux.

Dans un entretien à Süddeutsche Zeitung, la ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer a déclaré que les dernières découvertes étaient "troublantes" et "alarmantes". Il s’agit de la disparition de 48 000 munitions et de 62 kilos d’explosifs du KSK. Selon elle, "le mur du silence est en train de se briser."

"Quiconque s’avère être un extrémiste de droite dans la Bundeswehr n’y a pas sa place et doit la quitter", a martelé la ministre à la radio publique. Elle a annoncé qu’une nouvelle évaluation aurait lieu fin octobre. Au cas où les membres de ces forces spéciales n’auraient "pas entendu ce premier coup de feu préventif, la question d’une réorganisation" plus large "de la KSK se posera inévitablement", prévient la ministre.

Tags : Allemagne - Racisme

Aller plus loin

Allemagne : prison ferme pour la femme qui a planifié un attentat islamophobe

Un tribunal de Munich a condamné vendredi 30 juillet une femme âgée de 55 ans à six ans de prison ferme. Elle était jugée pour avoir adressé une série de menaces à des responsables...

Nous vous recommandons

Une nouvelle ligne maritime Tanger-Portimão bientôt opérationnelle

Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement et du transport a annoncé que la ligne maritime entre Tanger et Portimão, au Portugal sera opérationnelle début juillet 2021.

Des bateaux espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines

Quatre bateaux de pêche espagnols, basés dans le port de Barbate, ont été autorisés à reprendre leurs activités de pêche dans les eaux marocaines, après avoir rempli les formalités nécessaires à Tanger.

Antonio Guterres a rendu son rapport sur le Sahara

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, se dit préoccupé par la reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, estimant que c’est un «  revers politique vers l’obtention d’une solution politique  ...

Maroc-Israël : accord historique dans le domaine de la technologie

Le Maroc et Israël s’apprêtent à renforcer leur coopération dans le domaine de la technologie. Un accord historique sera signé entre les deux pays, qui permettra de dynamiser les liens bilatéraux.

Embouteillage monstre à la frontière de Sebta, la police appelée en renfort

De nombreuses personnes se sont présentées vendredi à la frontière de Tarajal à Sebta pour se rendre au Maroc afin d’y passer le week-end, créant un embouteillage monstre. Des véhicules haut de gamme en provenance du Maroc ont été aussi vus à la...

Le Maroc prépare la réception des hélicoptères « AH-64 Apache »

Le Maroc prépare la réception des 24 hélicoptères « AH-64 Apache » qu’il avait commandés auprès du constructeur américain Boeing. Dans ce sens, il envisage de réhabiliter l’aéroport militaire de Khouribga.

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres...

Les raisons de la rancœur de l’Algérie contre le Maroc

La crise maroco-algérienne perdure au grand dam des deux peuples frères. Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences-Po Paris et professeur à la Paris School of Business, évoque les raisons qui sous-tendent la rancœur de l’Algérie contre le...

Espagne : des Marocains s’enfuient d’un avion après un atterrissage d’urgence

Vendredi, une vingtaine de passagers originaire du Maroc ont profité de l’évacuation d’un voyageur prétendument malade sur le tarmac de l’aéroport de Palma de Majorque (Espagne), pour prendre la fuite. Six d’entre eux ont été...

Ce que l’on reproche au Franco-algérien arrêté à Tanger

Un Franco-algérien, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités françaises pour trafic de drogue, a été arrêté mardi à Tanger.