L’UBS versera aux Etats-Unis l’argent irakien bloqué

24 mars 2003 - 16h22 - Monde - Ecrit par :

L’UBS, première banque de Suisse, va verser au département américain du Trésor les avoirs irakiens bloqués depuis 1990 sur ses comptes aux Etats-Unis, conformément à la requête de Washington. Le montant des fonds concernés n’a pas été dévoilé.

Il s’agit de versements effectués par des compagnies pétrolières américaines à des dignitaires irakiens pour des livraisons de pétrole antérieures aux sanctions édictées par l’ONU en 1990, a précisé lundi Axel Langer, porte-parole de l’UBS.

Le gouvernement américain a fait saisir vendredi dernier 1,74 milliard de dollars (1,64 milliard d’euros) d’avoirs irakiens aux Etats-Unis pour reconstruire l’Irak, une fois les hostilités terminées. Il a imparti un délai de trois jours aux banques américaines pour transférer l’argent au Pentagone. "L’argent est bloqué depuis 1991. Pour nous, cela ne change rien d’accéder à cette requête", a ajouté Axel Langer.

Parallèlement, le secrétaire américain au Trésor, John Snow, a lancé un appel à une chasse mondiale à "l’argent du sang" irakien. Depuis 1990, 5,5 milliards de dollars ont été gelés dans le monde entier. La majeure partie de ces fonds se trouvent aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Suisse.

Dans les banques helvétiques, plusieurs comptes ont été bloqués, pour un montant de 510 millions de francs suisse (346 millions d’euros). Pour l’heure, la Suisse fait la sourde oreille à la requête de Washington. Elle estime que la confiscation des avoirs irakiens ne peut intervenir que sur la base d’une résolution de l’ONU ou d’une demande d’entraide judiciaire. AP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Suisse - Irak - Banques - Guerre

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Les agences bancaires marocaines en voie de disparition

Bank al-Maghrib a annoncé la diminution du nombre total des agences bancaires sur le territoire du royaume, passant de 5 914 en 2022 à 5 811 en 2023.

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...