Une députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain

5 juillet 2014 - 16h54 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais. Voulant montrer sa compassion envers les pauvres pendant le mois de ramadan, la députée marocaine se retrouve aujourd’hui au centre d’une forte polémique.

Latifa Ziouani, parlementaire de l’Union Socialiste des Forces populaires (USFP), a publié plusieurs photos d’elle en compagnie d’une famille miséreuse dans la région de Tinghir, et plus précisément aux Gorges de Todgha. L’une d’entre elles la montre en train de donner un yaourt à une très jeune fille assise à même le sol aux côtés de sa maman. Vêtue de noir, avec lunettes de soleil griffées Svp, la socialiste a immortalisé ce moment en publiant cette photo sur son compte personnel Facebook.

Sur un deuxième cliché, on y voit toujours la pasionaria des pauvres en train de partager un sandwich avec la même famille, du moins faisant le geste, juste pour la photo souvenir.

Sauf que cette publication n’a pas eu l’effet escompté. Latifa Ziouani a en effet été la cible de critiques très virulentes de la part des internautes. On lui reproche de profiter de la misère d’une famille pour se faire de la publicité sur leur dos. De plus, selon la tradition islamique, et c’est ce qui est le plus grave pour certains, l’aumône doit se faire en toute discrétion et bien ûur loin de toute publicité.

Même si les photos ont entre temps été retirées de son compte Facebook, elles ont été copiées et largement diffusées sur les réseaux sociaux. "La parlementaire socialiste prépare l’album photos de sa campagne électorale : prenez-moi en photo pendant que je donne un yaourt", s’emporte un internaute.

Un autre va encore plus loin avec un photomontage parodique. On y voit Latifa Ziouani avec la nouvelle marque "Regardez-moi" et avec pour slogan : "Un yaourt sain est recommandé pour les pauvres". Un autre encore réclame que justice soit faite et qu’on indemnise cette famille pour avoir tenté de faire de la publicité sur son dos.

Pour l’instant, la parlementaire marocaine ne s’est pas encore prononcée sur cette polémique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tinghir - Pauvreté - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Latifa Ziouani

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Les députés marocains s’intéressent aux autoroutes

Une mission d’information dédiée aux autoroutes devrait être bientôt créée. Les groupes de la majorité et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) n’attendent que le feu vert du bureau de la Chambre des représentants.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...