Le coronavirus met à nu la crise dans le secteur immobilier

21 avril 2020 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Au nombre des secteurs fortement impactés par la crise liée au coronavirus, figure le secteur de l’immobilier qui, selon le vice-président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers, traverse une crise sans précédent.

Dans une interview accordée à l’Économiste, Karim Amor, le vice-président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), a déclaré que "les chantiers sont arrêtés à 95 %, et les bureaux de vente désertés". Pire encore, "les promesses de vente conclues avant le confinement sont toutes bloquées car, même les notaires et adouls ont arrêté leurs activités", indique le responsable qui souligne que le secteur est très mal en point depuis l’avènement du covid-19.

Selon le responsable, même l’entrée en jouissance des "biens acquis avant l’avènement du covid-19, ainsi que l’obtention des permis d’habiter, de réceptions et des différentes autorisations et attestations, sont suspendues". L’emploi de milliers de personnes est aussi fortement compromis en l’espace de quelques semaines. Et rien ne prouve qu’avec la levée du confinement, tout rentrera dans l’ordre immédiatement, car "acheter un logement est un projet de vie et ne se fait que dans une projection sur l’avenir", précise Karim Amor qui indique que "les banques ont un rôle à jouer dans l’extension des crédits accordés à tous les intervenants", rapporte l’Économiste.

Le coronavirus n’a fait qu’accentuer en réalité, une crise latente dans le secteur et qui a été provoquée par "l’inadéquation entre logements disponibles et le pouvoir d’achat des citoyens et leur capacité de financement". Une situation qui empêchait déjà les promoteurs "d’écouler facilement leurs biens dans diverses régions du royaume".

C’est pour cela que, dans le souci d’éviter "des faillites en cascade, un risque systémique bancaire et des centaines de milliers d’acquéreurs en déshérence", le vice-président de la FNPI plaide pour que le secteur fasse "l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics". Il pense aussi que revoir à la baisse les prix, pourrait relancer le secteur. Selon des sources relativement bien informées, les promoteurs s’activent désormais à se dessaisir de leurs stocks à des tarifs exceptionnels. Des assouplissements dans les conditions d’acquisition doivent être accordées aux citoyens. Et ils ont besoin pour cela de l’accompagnement des pouvoirs publics pour ne pas sombrer totalement.

Sujets associés : Immobilier - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des propositions pour la relance du secteur de l’immobilier au Maroc

Au Maroc, la crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur le secteur de l’immobilier. La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) a fait des...

Nous vous recommandons

Immobilier

Immobilier à Marrakech : quels prix en cette période coronavirus ?

Faut-il acheter ou encore attendre à Marrakech  ? Voici les éléments de réponses donnés par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), en collaboration avec Bank Al Maghrib (BAM), dans son Indice des prix des...

Immobilier à Casablanca : qu’en est-il des prix et des transactions ?

Le moment est-il bien choisi pour effectuer des investissements dans le secteur immobilier à Casablanca ? Il s’agit là d’une question qui peut se poser, surtout avec la crise du coronavirus qui est loin d’être...

Affaire Bab Darna : Mohamed El Ouardi bientôt fixé sur son sort

Mohamed El Ouardi, PDG de Bab Darna, principal accusé d’un scandale immobilier, devra attendre jusqu’au 18 mai avant d’être fixé sur son sort. La chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Casablanca a décidé du report du procès...

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Immobilier : le groupe Alliances dévoile ses ambitions

Après un plan de restructuration réussi et une année 2021 florissante, le groupe immobilier Alliances a dévoilé son business plan correspondant à la période 2022-2025.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Flambée de Covid-19 au Maroc : les experts recommandent la 3ᵉ dose du vaccin

Plusieurs experts recommandent aux Marocains la prise de la troisième dose du vaccin anti-Covid, pour se prémunir des variants du virus et freiner la propagation de la pandémie dans le pays.

Coronavirus au Maroc : les chiffres de contaminations de ce samedi après-midi

Un total de 74 nouveaux de cas d’infections au nouveau coronavirus (covid-19) a été détecté depuis ce matin au Maroc, selon les données publiées par le ministère de la Santé sur la plateforme covidmaroc.ma. C’est 31 infections supplémentaires depuis ce...

Royal Air Maroc était déjà en crise avant le covid-19

Avant que le covid-19 ne vienne mettre en difficulté le secteur aérien, Royal Air Maroc traversait déjà une période critique en 2019. La Direction des établissements et entreprises publics (DEPP) a publié un rapport qui parle d’une perte de l’ordre de 131...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc se dirige vers un assouplissement des restrictions

Le comité technique et scientifique a tenu lundi 17 mai une réunion pour analyser la situation épidémiologique du Maroc. Ses membres se disent favorables à l’assouplissement des mesures restrictives internes, car « les indicateurs ne sont pas inquiétants »....