Recherche

Le Maroc exige le retour des enclaves espagnoles

© Copyright : DR

15 septembre 2002 - 15h44 - Maroc - Par:

Le ministre marocain des Affaires étrangères Mohammed Benaissa a demandé le retour au Maroc des localités de Sebta et Melilla. Il a également réclamé celui des îles voisines qui sont « occupées par l’Espagne ».

Le ministre, du haut de la tribune de la 57e Assemblée générale des Nations unies, a ajouté que, pour parvenir à ce but Rabat « était prêt à engager un dialogue qui garantisse les droits souverains du Maroc et les intérêts de la communauté espagnole dans ces régions ».

Les relations entre le Maroc et l’Espagne, qui ont rappelé leur ambassadeur respectif, se sont détériorées depuis un an, avec une série de litiges (pêche, exploration pétrolière au large des Canaries, émigration clandestine et conflit du Sahara).

Cette détérioration a culminé en juillet dernier après la crise de l’îlot méditerranéen de Perejil/Leila, situé le long des côtes marocaines, occupé par une douzaine de soldats marocains délogés ensuite par l’armée espagnole.

« Restaurer l’intégrité territoriale du Maroc constitue une absolue priorité pour le roi Mohammed VI et l’ensemble du peuple marocain », a déclaré M. Benaissa aux Nations unies.

« Dans cette perspective, a-t-il poursuivi, le Maroc considère le statut des localités occupées de Sebta et Melilia (Sebta et Melilla) et des îles voisines comme un cas anachronique d’un colonialisme qui n’a pas sa place au début du 21e siècle ».

Le ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue espagnole Ana Palacio doivent se retrouver le 23 septembre prochain à Madrid pour discuter du contentieux entre les deux pays.

ATS

Mots clés: Espagne , Ceuta (Sebta) , Melilla , Ilôt Leïla

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact