Les clients de Royal Air Maroc en colère

23 juillet 2020 - 08h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Les clients de Royal Air Maroc (RAM) particulièrement les Marocains résidant aux États-Unis sont en colère. Et pour cause, la compagnie aurait contraint les passagers ayant réservé un vol retour avant le 15 juillet à annuler et à acheter de nouveaux billets à des prix nettement plus élevés.

À l’annonce de la réouverture des frontières marocaines et de la reprise des vols de Royal Air Maroc, les Marocains bloqués à l’étranger, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les résidents étrangers au Maroc étaient heureux de pouvoir rentrer au pays. Mais leur joie fut de courte durée. La compagnie aérienne RAM pratique une politique de réservation qui complique le retour des personnes concernées.

Mohamed, un Marocain résidant aux États-Unis, avait acheté un billet aller-retour de Casablanca à New York pour sa belle-mère plus tôt cette année. Il lui avait réservé une place sur un vol Royal Air Maroc via une agence de réservation externe. «  Nous étions tous ravis d’apprendre que les vols reprendront à partir du 15 juillet, et nous avions hâte de changer son vol retour et de la faire monter dans un avion dès que possible  », a déclaré Mohamed à Morocco World News. Mais ce MRE était à mille lieues d’imaginer qu’il allait payer des frais supplémentaires pour le billet de vol retour de sa belle-mère.

«  Au début, j’ai contacté l’agence avec laquelle nous avions initialement réservé notre vol et j’ai rapidement appris que les agences avaient été exclues du processus et que les passagers sont tenus de contacter directement la compagnie aérienne  », a-t-il expliqué. Après avoir tenté vainement de joindre le service client de RAM, il réussit finalement à échanger avec un des agents de la compagnie. Celui-ci lui a accordé le bond pour son billet annulé mais l’a informé qu’il devait réserver un nouveau vol aller simple de New York à Casablanca pour sa belle-mère, plutôt que d’ajuster la date du vol retour initial.

«  Cela n’a aucun sens étant donné que le vol aller simple coûte presque le même prix que l’aller-retour (…) Dans ce cas, c’était plus élevé (…) J’ai fini par payer 52% supplémentaire de ce que j’ai payé pour le billet aller-retour original », s’est indigné Mohamed. «  Il y a d’autres Marocains dont le vol retour était initialement prévu vers la fin du mois de juillet. (…) Pourtant, on leur a demandé d’annuler leur vol retour et d’en réserver un nouveau le même jour, sachant que le nouveau billet coûte environ 200% de ce qu’ils avaient payé initialement  », a-t-il fait savoir. Dépités, Mohamed et d’autres Marocains ont déposé une plainte auprès du Département des Transports des États-Unis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - États-Unis

Aller plus loin

Les bagages de passagers d’un vol Royal Air Maroc volés

À l’aéroport Mohammed V de Casablanca, des bagages de bon nombre de passagers d’un vol Royal Air Maroc (AT 2201) en provenance des États-Unis (New York-JFK airport) ont été volés.

Colère contre Royal Air Maroc (vidéo)

Des Marocains restés bloqués en Algérie sont remontés contre les responsables de Royal Air Maroc (RAM) à cause de l’annulation de leur vol de rapatriement. Ils ont exprimé leur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : un dispositif exceptionnel pour les supporters marocains

À quelques semaines du coup d’envoi du Mondial 2022 au Qatar, les autorités marocaines ont mis en place un dispositif spécial pour que le voyage des supporters vers le Qatar se passe dans de bonnes conditions.

Royal Air Maroc va acheter de nouveaux avions

Royal Air Maroc envisage une expansion majeure, selon les déclarations de son PDG, Abdelhamid Addou. Face à l’augmentation du tourisme au Maroc et avec l’ambition d’ouvrir de nouvelles routes, principalement vers l’Afrique, l’Europe et les Amériques,...

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Royal air Maroc fait un cadeau aux supporters marocains

En vue d’accompagner les Lions de l’Atlas en compétition au Qatar, Royal air Maroc prévoit de mettre en place un nouveau programme de vols Casablanca-Doha-Casablanca en cas de leur qualification aux huitièmes de finale.

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

Royal Air Maroc : de nouveaux vols spéciaux pour les supporters marocains

Les Lions de l’Atlas affrontent samedi 10 décembre le Portugal en quarts de finale du Mondial et Royal Air Maroc est au rendez-vous comme lors des phases précédentes de la compétition. En prévision à cette rencontre, un nouveau programme de vols...

Plan ambitieux pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc prévoit d’investir près de 25 milliards de dollars pour renforcer sa flotte et passer d’environ 50 avions actuellement à 200 avions d’ici 2030.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Royal Air Maroc aménage ses vols pour les supporters marocains

Suite à la qualification du Maroc pour les demi-finales de la Coupe du monde Qatar 2022, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’offrir certaines facilités aux supporters marocains.

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).