Les clients de Royal Air Maroc en colère

23 juillet 2020 - 08h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les clients de Royal Air Maroc (RAM) particulièrement les Marocains résidant aux États-Unis sont en colère. Et pour cause, la compagnie aurait contraint les passagers ayant réservé un vol retour avant le 15 juillet à annuler et à acheter de nouveaux billets à des prix nettement plus élevés.

À l’annonce de la réouverture des frontières marocaines et de la reprise des vols de Royal Air Maroc, les Marocains bloqués à l’étranger, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les résidents étrangers au Maroc étaient heureux de pouvoir rentrer au pays. Mais leur joie fut de courte durée. La compagnie aérienne RAM pratique une politique de réservation qui complique le retour des personnes concernées.

Mohamed, un Marocain résidant aux États-Unis, avait acheté un billet aller-retour de Casablanca à New York pour sa belle-mère plus tôt cette année. Il lui avait réservé une place sur un vol Royal Air Maroc via une agence de réservation externe. «  Nous étions tous ravis d’apprendre que les vols reprendront à partir du 15 juillet, et nous avions hâte de changer son vol retour et de la faire monter dans un avion dès que possible  », a déclaré Mohamed à Morocco World News. Mais ce MRE était à mille lieues d’imaginer qu’il allait payer des frais supplémentaires pour le billet de vol retour de sa belle-mère.

«  Au début, j’ai contacté l’agence avec laquelle nous avions initialement réservé notre vol et j’ai rapidement appris que les agences avaient été exclues du processus et que les passagers sont tenus de contacter directement la compagnie aérienne  », a-t-il expliqué. Après avoir tenté vainement de joindre le service client de RAM, il réussit finalement à échanger avec un des agents de la compagnie. Celui-ci lui a accordé le bond pour son billet annulé mais l’a informé qu’il devait réserver un nouveau vol aller simple de New York à Casablanca pour sa belle-mère, plutôt que d’ajuster la date du vol retour initial.

«  Cela n’a aucun sens étant donné que le vol aller simple coûte presque le même prix que l’aller-retour (…) Dans ce cas, c’était plus élevé (…) J’ai fini par payer 52% supplémentaire de ce que j’ai payé pour le billet aller-retour original », s’est indigné Mohamed. «  Il y a d’autres Marocains dont le vol retour était initialement prévu vers la fin du mois de juillet. (…) Pourtant, on leur a demandé d’annuler leur vol retour et d’en réserver un nouveau le même jour, sachant que le nouveau billet coûte environ 200% de ce qu’ils avaient payé initialement  », a-t-il fait savoir. Dépités, Mohamed et d’autres Marocains ont déposé une plainte auprès du Département des Transports des États-Unis.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - États-Unis

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Colère contre Royal Air Maroc (vidéo)

Des Marocains restés bloqués en Algérie sont remontés contre les responsables de Royal Air Maroc (RAM) à cause de l’annulation de leur vol de rapatriement. Ils ont exprimé leur...

Les bagages de passagers d’un vol Royal Air Maroc volés

À l’aéroport Mohammed V de Casablanca, des bagages de bon nombre de passagers d’un vol Royal Air Maroc (AT 2201) en provenance des États-Unis (New York-JFK airport) ont été...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc (RAM)

MRE : Royal air Maroc renforce son programme de vols

En vue d’accompagner l’opération Marhaba 2022 dédiée aux MRE, Royal air Maroc fournira six millions de sièges sur 80 routes aériennes dans le monde.

Message de Royal Air Maroc à ses clients en Europe et en Afrique

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) envisage de programmer des vols spéciaux entre le 14 et le 31 décembre au départ du Maroc et à...

Les choses se précisent pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) prépare activement son plan de sauvetage. La compagnie aérienne marocaine s’est engagée dans des pourparlers séparément avec le conseil du gouvernement et l’Association marocaine des pilotes de ligne...

Royal Air Maroc fait une fleur aux familles des MRE

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) propose des tarifs réduits et fixes pour faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE). En tout, trois millions de sièges en vente. Les grands...

De nouveaux vols entre les villes du nord du Maroc

Dans le cadre du renforcement de la connectivité aérienne interne, le conseil régional du Nord a obtenu des compagnies aériennes, la reprise imminente de plusieurs lignes, pour booster le tourisme en berne dans la...

États-Unis

L’université de Californie honore Laila Lalami

La romancière marocaine Laila Lalami a été promue professeure émérite à l’Université de Californie à Riverside, où elle enseigne la création littéraire.

Le Maroc et les États-Unis lancent la planification de l’exercice «  African Lion 21  »

La prochaine édition de l’African Lion 21 intervient dans un contexte marqué par la crise sanitaire du Covid-19. C’est dans ce cadre que le Général Major Andrew Rohling, Commandant adjoint de l’armée américaine en Europe et en Afrique, et le Général de corps...

Covid-19 : le Maroc pas prêt pour la transfusion de plasma

L’utilisation du plasma des personnes guéries du Covid-19 sur les malades contaminés aurait fait ses preuves dans de nombreux pays. Mais le Maroc semble écarter son utilisation dans le protocole de traitement mis en...

Maroc : construction d’une usine de maintenance d’avions militaires

En coopération avec la société aérospatiale belge Blue Berry et l’Américain Lockheed Martin, une usine militaire sera construite au Maroc en vue de renforcer son industrie de défense.

L’armée marocaine s’entraîne avec d’autres forces en Jordanie

Sous le commandement de l’armée américaine, le Maroc participe à un important exercice militaire annuel en Jordanie.