Les Lions de l’Atlas demandent plus d’argent

3 septembre 2004 - 12h09 - Ecrit par :

Prévue vendredi dernier, la réunion hebdomadaire du bureau fédéral de la Fédération royale marocaine de Football a eu lieu, finalement, lundi, au siège de la FRMF à Rabat. Parmi les questions évoquées : la prime des joueurs de l’équipe nationale qui affrontera, samedi prochain, la Tunisie au Complexe sportif Moulay Abdellah, derby explosif comptant pour la quatrième journée des éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des Nations 2006 en Egypte et du Mondial 2006 en Allemagne.

Il y a quelques jours une source bien informée a fait état de la présence d’une nouvelle charte circulant dans les couloirs de la FRMF.
Contacté par « Aujourd’hui Le Maroc », Larbi El Aoufir, trésorier de la FRMF depuis presque trois mois, a fait savoir que la nouvelle charte n’est qu’un projet. « Nous attendons la prochaine réunion pour soumettre le projet au bureau fédéral et c’est à lui de prendre la décision ». Si nouvelle charte il y a, c’est parce que les joueurs ne veulent plus être payés comme avant. En clair, les « Lions de l’Atlas » demandent l’augmentation de leur prime. Pour chaque point glané dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, les joueurs de l’équipe nationale recevaient quelque 30 000 DH. Quant à la Coupe du Monde, la prime pouvait aller jusqu’à 40 000 DH. Autre doléance : vu la nouvelle formule des éliminatoires de la Coupe d’Afrique et de la Coupe du Monde, les joueurs réclament que les deux primes soient regroupées en une seule.
Interrogé sur les autres arriérés, le trésorier de la fédération a tenu à préciser que tout a été réglé, y compris les salaires des cadres techniques, médicaux et administratifs de la fédération, qui n’avaient pas touché un sou pendant plus de trois mois, et que seules les primes des deux dernières rencontres Guinée-Maroc et Botswana-Maroc n’ont pas encore été attribuées.
« C’est en discussion. En principe, cela va se faire dans les quelques jours qui viennent », a tenu à souligner ce dernier. À rappeler qu’avant le départ des « Lions de l’Atlas » pour la Coupe d’Afrique des Nations qui s’est déroulée au mois de février dernier en Tunisie, un différend avait opposé les joueurs de l’équipe nationale, surtout les plus anciens, aux responsables de la fédération royale marocaine de Football au sujet du montant de la prime.
À l’origine, l’absence d’une charte. C’était à sous l’ère du Portugais, Umberto Coelho. Finalement, la FRMF a réussi à convaincre les joueurs et un terrain d’entente a été trouvé. Avant le départ pour la Tunisie, la fédération avait, en tout, déboursé environ 2 millions de DH.
Concernant la santé financière de la FRMF, le successeur d’Abdellah Ben Hssein se veut rassurant. « Nous essayons d’équilibrer pour faire face aux échéances et honorer nos engagements ». Seulement voilà, certaines créances, qui datent de plusieurs années, n’ont pas encore été réglées. « Il s’agit d’arriérés qui concernent, essentiellement, les fournisseurs, en plus de certaines charges en instance », a confié celui-ci. À souligner qu’au cours de cette réunion, il a été aussi question de la participation des équipes marocaines (Raja, FAR, WAC…) aux différentes compétitions arabes et africaines de football (Coupe Arabe, la Coupe de la Confédération Africaine et la Ligue des Champions Africaine). Le bureau s’est également penché sur la nouvelle formule du championnat national de football et qui consiste à annuler les matchs barrages.
« Après avoir consulté les responsables du football national, on a constaté que les matchs barrages étaient une catastrophe », a tenu à faire remarquer El Aoufir. La proposition sera soumise au bureau fédéral lors de sa prochaine réunion, prévue le 14 septembre prochain.

Samir Boudjafad - Aujourd’hui le Maroc

Tags : Football - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Lions de l’Atlas - Confédération africaine de football

Nous vous recommandons

Voici la prime que recevra Soufiane El Bakkali

L’athlète marocain Soufiane El Bakkali a délivré la délégation marocaine en lui offrant une médaille d’or aux JO 2020 en s’imposant sur le 3000 m steeple. Un sacre olympique qui lui vaut depuis lundi la reconnaissance du peuple marocain et du roi Mohammed...

Un cabinet d’avocat d’affaires israélien s’installe au Maroc

Grâce à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, deux cabinets d’avocats d’affaires, le français UGGC et l’Israélien Firon & Co. s’allient pour créer une succursale commune à...

Fête du trône 2015 : Discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a affirmé dans un discours prononcé aujourd’hui à l’occasion de la fête du Trône sa volonté de voir tous les citoyens profiter des richesses de la nation. "Notre ambition pour rendre heureux Notre peuple est sans limites", a indiqué le...

Al-Nassr : Abderrazak Hamdallah au cœur d’une violente bagarre (Vidéo)

L’attaquant marocain Abderrazak Hamdallah n’oubliera pas de si tôt la soirée du mardi 19 octobre 2021. Éliminé de la Ligue des Champions de l’AFC, il s’est battu avec un défenseur de l’équipe adverse avant d’essuyer des insultes venant d’un...

Rabat très appréciée sur Instagram

Cette année sur Instagram, la ville de Rabat s’est classée au 14ᵉ rang des sites identifiés patrimoine mondial de l’UNESCO les plus prisés par les internautes.

Quid des avantages de la ligne maritime Maroc/Royaume-Uni ?

Le lancement de la ligne maritime devant relier le port de Tanger Med à celui de Poole (Royaume-Uni) devrait être effectif ce mois de septembre. Quid de ses avantages pour le Maroc ?

Maroc : 1,1 million de dirhams de faux billets détectés

Un peu plus de 7 300 faux billets ont été détectés au Maroc en 2021, selon un rapport présenté au Roi Mohammed VI par le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri.

Mazraoui brise enfin le silence sur ce qui l’oppose au coach Vahid

L’international marocain Noussair Mazraoui digère difficilement son éviction de l’équipe nationale marocaine de football. Le joueur de l’Ajax Amsterdam, tout comme son coéquipier qui évolue à Chelsea, ne sont plus dans les bonnes grâces du sélectionneur...

Toulouse : un Marocain soupçonné d’être le tueur à la burqa

Lors du procès des hommes accusés de l’assassinat à la burqa, en juillet 2017 à Toulouse, la cour d’assises de la Haute-Garonne se penche sur la personnalité du Marocain Walid Derqaoui et de Yacine Frikass, ami d’un autre accusé. À la manœuvre, le président...

« Le coeur brisé », Seun Kuti annule son concert au Maroc

Touché par le drame de Melilla, Seun Kuti, fils du roi de l’afrobeat Fela Kuti, a annulé son concert, prévu ce samedi 2 juillet au Maroc.