Maroc-Tunisie sous le signe de la revanche

2 septembre 2004 - 07h49 - Ecrit par :

Depuis lundi, l’équipe nationale de football est en stage de préparation en perspective de la rencontre Maroc-Tunisie, prévue samedi prochain au Complexe Sportif Moulay Abdellah à Rabat. Derby maghrébin qui entre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2006 en Egypte et le Mondial 2006 en Allemagne.

À l’exception de Walid Regragui et Youssef Sefri, tous deux blessés, tous les joueurs de l’équipe nationale seront présents, y compris Noureddine Naybet, nouvelle recrue du club anglais de Tottenham et qui n’a pas disputé de matchs depuis la rencontre amicale Maroc-Argentine. Pour la première fois, Zaki a fait appel à l’un des meilleurs joueurs du dernier tournoi des Jeux Olympiques d’Athènes, Farid Talhaoui, sociétaire du club français de Guingamp. Mais aussi, Badr Kadouri, Amine Erbati, Sami Tajeddine et Moncef Zerka, tous ont brillé lors des JO d’Athènes. À trois jours du grand choc de la quatrième journée du groupe « E », le sélectionneur national, Badou Zaki, qui connaît très bien l’équipe de la Tunisie pour l’avoir affrontée en tant que joueur et entraîneur, a déjà fait une lecture de son adversaire de samedi prochain. L’entraîneur national a suivi les dernières sorties amicales des hommes du Français Roger Lemerre, notamment celle face à l’Afrique du Sud. Les Aigles de Carthage ont été battus devant leur public au stade El Manzeh par 2 à 0. Résultat qui laisse optimiste le coach national, d’autant plus que l’équipe de la Tunisie traverse une période d’incertitude et de doute depuis son sacre africain à domicile au mois de février dernier. Face au champion d’Afrique, les Lions de l’Atlas tenteront de décrocher les trois points de la victoire et creuser l’écart qui les sépare de leurs principaux concurrents. Rester à la tête du groupe « E » en gérant les rencontres match par match, cela a toujours été la philosophie de Baddou Zaki depuis le début des phases éliminatoires. Cela doit passer d’abord par une victoire, samedi prochain, face à l’équipe de la Tunisie en attendant les résultats des autres confrontations et l’entrée en compétition du Kenya.
En revanche, les Tunisiens, qui traversent une période de passage à vide, entameront cette rencontre sous le signe de la prudence. Tout mauvais pas pourrait compromettre les chances de qualification des coéquipiers de Badra. Dans son édition de mardi, le journal tunisien « Le Quotidien » souligne l’importance que revêt cette rencontre pour les Aigles de Carthage.
La rencontre Maroc-Tunisie « sera indiscutablement celle de la vérité pour la formation tunisienne, car elle va conditionner, en grande partie, son avenir dans cette compétition ». Et d’ajouter : « un résultat positif lui permettrait de croire encore en ses chances, surtout qu’elle reçoit ses principaux adversaires, Guinée et Maroc, en matches retour à Tunis, dans le cas contraire, l’écart que prendront les Marocains pourrait s’avérer difficile à remonter, d’où toute l’importance que revêt le résultat de cette confrontation ».
Toujours selon le même journal, « la meilleure motivation pour les Tunisiens pour aborder dans le meilleur esprit ce match est de se rappeler qu’ils sont champions d’Afrique en titre et que ce statut les met devant l’obligation d’honorer leur rang ». Pas évident. Pour cette rencontre face aux Lions de l’Atlas, l’équipe de la Tunisie s’est retranchée dans le centre de préparation de Chantilly à Paris. Sentant son équipe démotivée, Roger Lemerre, qui a déjà vécu cette expérience avec les Tricolores avant le Mondial asiatique en 2002, a dû axer son travail, essentiellement, sur l’aspect psychologique.
Car c’est cela qui va faire la différence, samedi prochain, au Complexe Sportif Moulay Abdellah à Rabat. À souligner que l’équipe de la Tunisie, avec tous ses joueurs professionnels évoluant, notamment, en Europe, arrivera au Maroc, ce jeudi prochain, en provenance de Paris.

Samir Boudjafad - Aujourd’hui le Maroc

Tags : Football - Tunisie - Lions de l’Atlas

Nous vous recommandons

Guerre en Ukraine : Sumitomo Electric délocalise sa production au Maroc

La guerre en Ukraine contraint le Japonais Sumitomo Electric Bordnetze (SEBN) à délocaliser ses activités au Maroc. Le constructeur automobile avait suspendu ses activités depuis fin février.

Fin d’un ramadan particulièrement meurtrier au Maroc

Des individus non encore identifiés sont des auteurs présumés de deux meutres commis dans les communes de Moulay Abdallah et Oulad Rahmoune vers la fin du ramadan et le jour de la célébration de l’Aïd...

Casablanca : démantèlement d’un réseau de trafic de faux diplômes d’opticiens

Huit faux opticiens ont été arrêtés à Casablanca lors d’une opération menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et qui a conduit au démantèlement d’un réseau de falsification de diplômes...

Vladimir Poutine remercie le Maroc

Le président russe Vladimir Poutine a remercié le Maroc pour la position qu’il a adoptée depuis l’invasion russe en Ukraine. Le royaume fait partie des 12 pays qui n’ont pas participé, le 2 mars dernier, au vote de la résolution exigeant « de la Fédération...

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités dans un centre de détention pour...

Des passagers ont embarqué pour le Maroc sur les premiers ferries de FRS

La compagnie maritime FRS a repris mardi les liaisons quotidiennes avec Tanger depuis les ports d’Algésiras et Tarifa. Plus d’une centaine de passagers ont embarqué à bord des premiers ferries de la compagnie à destination du...

Ramtane Lamamra charge à nouveau le Maroc (vidéo)

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, estime que le Maroc est allé trop loin dans la conspiration contre l’Algérie, en utilisant des membres de groupes terroristes et en frappant sa stabilité de...

Zakaria Moumni arrêté à Montréal

La police de Montréal a procédé samedi 30 juillet à l’arrestation de l’ancien champion marocain de kickboxing, Zakaria Moumni qui a obtenu l’asile au Canada. Il lui est reproché d’avoir agressé plusieurs personnes qui assistaient à une manifestation de...

Un défilé d’Yves Saint Laurent en plein désert au Maroc scandalise

Kering, groupe français possédant la marque de luxe Yves Saint-Laurent, a choqué les internautes après avoir organisé un défilé de mode dans le désert d’Agafay à une cinquantaine de kilomètres de Marrakech...

Maroc : augmentation des prix du lait

Le lait coûtera désormais bien plus cher au Maroc. Les sociétés qui commercialisent ce produit de première nécessité ont opéré une augmentation non négligeable.