Les Marocains boudent les oeufs et le poulet

4 juillet 2020 - 22h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le secteur avicole est aux abois à cause de la crise engendrée par le coronavirus. L’Association nationale des producteurs d’œufs de consommation (ANPO) annonce des pertes quotidiennes de plusieurs millions de dirhams (MDH) et tire la sonnette d’alarme.

Des pertes quotidiennes de 3,5 MDH, soit «  350 MDH enregistrées au cours de la période allant du 20 mars au 30 juin  », indique l’ANPO dans un communiqué. En effet, l’activité connaît à la fois une abondance de l’offre et une baisse drastique de la demande. La conséquence, il y a une chute des prix, ce qui pourrait avoir des répercussions néfastes sur toutes ses composantes, ainsi que sur l’économie nationale.

L’ANPO parle de crise asphyxiante inédite qui remonte au début 2019. Elle est engendrée par la surproduction et la chute des prix. Deux facteurs qui ne permettent pas de couvrir les charges. A cela s’ajoute la crise pandémique qui a accéléré la pression. Sans oublier que, malgré le contexte de la crise sanitaire, la production s’est poursuivie à la faveur d’une forte mobilisation et d’une consolidation des efforts des différents acteurs du secteur. Ainsi, les producteurs ont continué d’approvisionner le marché d’une manière normale et régulière.

Les professionnels déplorent durant le contexte pandémique du coronavirus, la suspension de plusieurs activités et la fermeture des restaurants, des hôtels dans le sillage de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Forte augmentation du prix des oeufs au Maroc à quelques semaines du ramadan

Les prix des produits de grande consommation connaissent une forte hausse à quelques semaines du Ramadan. Après l’huile de table, le prix des œufs, l’un des produits...

Maroc : les raisons de la hausse du prix du poulet

Depuis quelques semaines, les Marocains se plaignent de la montée sans cesse du prix du poulet. Pour manger du poulet, il faudrait actuellement débourser entre 16 et 18 dirhams...

Maroc : le prix de la viande blanche s’envole à cause du coronavirus

Depuis quelques jours et dans certaines régions du Royaume, il faut débourser jusqu’à 20 dirhams pour prendre un kilogramme de poulet. Une hausse que le président de la...

Maroc : le député Abdellatif Zaim s’est encore fait voler des oeufs

À Benguerir, un ouvrier accusé de vol d’œufs s’est retrouvé en prison après la plainte déposée par son employeur, le parlementaire Abdellatif Zaim.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.