Recherche

Les touristes étrangers n’ont pas boudé la destination Maroc

© Copyright : DR

8 janvier 2003 - 11h55 - Maroc - Par:

Le secteur du tourisme semble réagir favorablement aux difficultés qui marquent la conjoncture qui frappe le tourisme international. Mieux encore, il a relativement réussi à empêcher la détérioration du marché.

Le nombre de touristes non résidents ayant séjourné au Royaume durant les onze premiers mois de l’année 2002 aurait atteint 4.089.910 . Ce chiffre s’inscrit en baisse de -1,7% par rapport à la même période de l’année dernière. Les statistiques provisoires du département du Tourisme indiquent également que le nombre total des touristes étrangers qui ont visité le Maroc durant le mois de novembre ont été de l’ordre de 137.424, soit une amélioration de 34,8% par rapport au même mois de l’exercice d’auparavant.

L’examen de l’évolution des non résidents par marché au cours du mois de novembre et des onze premiers mois de l’exercice 2002 laissent apparaître que les Marocains résidant à l’étranger ont été respectivement de 73.704 et 1.834.948 touristes à se rendre au Royaume, ce qui constitue des baisses respectives de -3,1% et -1,4%. La répartition des touristes qui ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de l’année écoulée indique que ceux en provenance de l’Union européenne ont été au nombre de 1.631.965, soit une baisse de -2,3%. Comme d’habitude se sont les français qui arrivent largement en tête avec environ 809.918 touristes, soit une baisse de 3% comparativement à la même période de l’exercice précédent. La deuxième position est occupée par les espagnols dont le nombre s’est élevé à 178.511 seulement, ce qui équivaut à -4,1%. Les allemands, quant à eux, étaient quelque 161.028 touristes à opter pour le Maroc, soit un repli de 13,4% alors que les anglais ont observé un accroissement de 5,3% en enregistrant quelque 135.158 touristes. En revanche, les italiens n’ont été, de leur côté, que 102.025 à se rendre au Royaume, ce qui constitue une baisse considérable de -13,4% par rapport aux onze premiers mois de l’exercice écoulé. Cette tendance négative a caractérisé également le marché belge dont le nombre a accusé une baisse de -1,4% puisque le nombre des Belges ayant séjourné au Maroc n’a été que de 78.048. En revanche, les touristes hollandais ont été légèrement plus nombreux à se rendre au Royaume. Avec un nombre s’élevant à 58.346, soit une légère croissance de 4,3%. Les portugais ont également atteint 39.454 touristes, ce qui signifie une hausse de 19,9% par rapport aux onze premiers mois de l’exercice 2001. Par contre, la Suède, l’Autriche et le Danemark ont réduit substantiellement leurs arrivées au Maroc. Les touristes en provenance de ces trois pays ont été respectivement de l’ordre de 17.590, 14.779 et 10.068, soit des baisses de -38,1%, -28,3% et -35,4% d’une année à l’autre.

Avec un total de 82.429, le nombre de touristes hors Union européenne ayant séjourné au Maroc a observé un fléchissement estimé à -5,7% par rapport à la même période de l’année dernière. La tendance à la baisse a également frappé les touristes américains qui n’étaient que de 110.088 à opter pour le Maroc, soit une baisse considérable de -22,7% comparativement à 2001. Les touristes en provenance du pays de l’oncle Sam se sont élevés à 67.469, soit un recul de -27,7%. De leur côté, les canadiens n’ont enregistré que 25.865 touristes, ce qui signifie une baisse de -13,2%. En revanche, les brésiliens ayant séjourné au Royaume entre le mois de janvier et novembre 2002 ont été au nombre de 6.043, soit une hausse soutenue de 51%. La même tendance à la hausse a caractérisé le comportement des mexicains qui ont été plus nombreux durant les onze premiers mois de l’année 2002 par rapport à la même période de l’exercice précédent en réalisant une baisse de 5,7% même si ce résultat a été atténué par la baisse des turistes en provenance d’autres pays au cours du mois de novembre dernier et au cours des onze premiers mois de l’exercice 2002.

Le marché maghrébin n’a pas échappé non plus à cette tendance à la baisse. En effet, leur nombre n’a pas dépassé 61.718, soit un repli estimé à -7,6% au cours de la même période. L’examen des arrivées en provenance de ce marché indique que ce sont essentiellement les Tunisiens et les Libyens qui justifient ce résultat. Leur nombre n’a pas, en effet, dépassé respectivement 22.885 et 10.779, soit des baisses substantielles de -16,7% et -13%.

Par contre, le nombre des Algériens qui ont passé des vacances au Maroc a observé une stagnation puisqu’il a atteint 20.684. Pour ce qui est des mauritaniens, leur nombre a atteint 7.370, soit une croissance de 19,1%. S’agissant des touristes venus du Moyen-Orient, leur nombre s’est élevé à 67.914, soit un léger mieux que les onze premiers mois de l’année 2001. Concernant ce marché, les Saoudiens, Emiratis et Koweïtiens ont été respectivement de 29.898, 5.452 et 4.417 visiteurs à se rendre au Royaume. En revanche, les Egyptiens ont accusé une baisse en terme de touristes ayant visité le Maroc durant cette même période. Ils étaient de 9.207 seulement à se rendre au Maroc.

Libération Maroc

Mots clés: Tourisme , Croissance économique , Destination

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact