Recherche

Insolite : Messi touché au pubis ? Fatigué émotionnellement ? Quoi encore ?

© Copyright : DR

22 mars 2019 - 20h00 - Sport

Jouera ? Jouera pas ? Jouera ? Jouera pas ? La présence ou non de Messi au match amical des Lions de l’Atlas contre l’Albiceleste argentin ne cesse de faire vaciller les médias. Certains parlent de blessures au pubis, d’autres de… fatigue invisible à l’oeil nu compromettant sa présence au match…

Des médias marocains viennent d’écrire que touché au pubis, Messi a quitté la séance d’entraînement de l’Albiceleste. Il aurait quitté la séance d’entraînement avant sa fin, le 19 mars, à Madrid. Et donc peut-être qu’il ne participera ni au match amical contre le Venezuela ni contre le Maroc.

D’autres médias confirment la présence de Messi au match contre le Venezuela, mais parlent de fatigue quasi-invisible qui rend incertaine sa présence au match contre le Maroc, ce 26 mars, au Grand stade de Tanger.

Ainsi peut-on lire sur le site Onze Mondial : « la Pulga, qui marche sur l’eau cette saison avec le Barça, prendra part à la rencontre amicale de l’Albiceleste face au Venezuela ce vendredi soir au Wanda Metropolitano de Madrid. Sa présence face au Maroc le 25 mars (NDLR : 25 ?) à Tanger est en revanche bien moins certaine. Le meneur de jeu de 31 ans ne serait en effet pas aussi fringuant que ses performances magiques le laissent croire ». Donc on ne doit pas croire ce qu’on voit, pour résumer… Et que doit-on croire ?

Le même média affirme : « César Luis Menotti, directeur technique national de la fédération argentine de football depuis le mois de janvier, s’est en effet montré très inquiet face à l’état de santé du quintuple Ballon d’Or ».

Ce dernier serait en fait très inquiet de l’état de santé indétectable pour des yeux non experts de Lionel Messi, à en croire ses propos : « J’ai peur de le voir jouer. Il est très fatigué émotionnellement entre la Ligue des champions et l’équipe nationale. Je le vois très fatigué. S’il a envie de jouer avec l’Argentine, tant mieux. Il a beaucoup d’obligations et un gros bagage émotionnel, beaucoup de responsabilités reposent sur ses pieds ». Ah, donc c’est de l’émotionnel… Les grands qui se comprennent entre eux en des choses que ne peuvent voir les autres... César Luis Menotti, champion du monde en 1978 (et psy à ses heures perdues comme on le voit) aurait déclaré cela dans l’émission « Joga Bonito » de la radio argentine FM 94.7.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact