Malek, une voix en or...

9 janvier 2003 - 09h44 - Culture - Ecrit par :

Malek est un grand artiste. Enfin, un grand artiste qui se fait tant de rêve. "Non je ne suis pas en période d’hibernation", dit Malek. "Je réponds toujours présent quand je suis suscité", précise lui-même.

Le chanteur marocain Malek revient avec force dans le monde de la chanson marocaine. Il devra produire un nouvel album dans les mois qui viennent. Malek qualifie son parcours de "classique". Au début de sa carrière, il a écrit des poèmes avant de découvrir le charme de la guitare. Son bac en poche, Malek part suivre des études de Droit en France, plus précisément à Montpellier. Il y rencontrera des artistes de grand talent. A Paris, il se produit dans un restaurant, carrefour des artistes. C’est l’époque des cafés-théâtres. C’était aussi l’occasion pour Malek de tisser des contacts professionnels. Ce qui lui permis de réaliser un premier album.
Au Maroc, Malek a chanté "La Mal-vie". Mais, c’est surtout "Je chante" qui lui a donné envie de se réinstaller chez lui. En 1991, Malek a en effet déménagé à Casablanca.
En 1996, il chante "Bara’a". Ce tube est produit par 2M pour le compte de l’UNICEF Maroc. C’était à l’occasion de la journée internationale de la radio et de la télévision en faveur de l’enfance. "Bara’a" a regroupé plusieurs artistes qui ont bénévolement prêté leurs voix et leur talent. Il s’agit notamment de Sanaa Kadmiri, Sidonie, Saïda Fikri, Nouri, Sofia, Hakim Saïssi, Jauk Armal, Mounsef Adyel, Jean-Daniel Vitalis, une chorale d’enfants ainsi que Saïd Mosker. Ce dernier a co-écrit la chanson qui sera couronnée par un prix aux "International Emmy Awards". Ce ne sera pas l’unique succès. Il y a eu également "Asrar" et "Ma Bka Lina Amal", chantées en duo avec un ami de longue date, Hamid Bouchnak. Après "Malek 90", "Malek 97", l’artiste sort "Malek 2000", un album entièrement enregistré au Maroc qui comporte 11 titres dont un duo avec Saïda Fikri, "Had Saghir". Puis, "A Tanger". Une chanson qui célèbre cette ville affriolante.
En 2000, Malek a répondu présent à l’action humanitaire du Ruban Rouge qui encourage le public à adopter des orphelins du sida. Et ce, en donnant un minimum de 10 dollars en échange d’une fleur virtuelle sur Internet... Malek a offert, en soutien à l’association, un "M" en or représentant la première lettre de son nom, un geste apprécié par toute la famille du Ruban Rouge.

L’économiste

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Malek

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Qui sont les représentants du Maroc aux AFRIMA 2022 ?

En tout, quatre artistes marocains sont nominés dans plusieurs catégories aux Africa Music Awards (AFRIMA) qui se tiendront du 8 au 11 décembre 2022.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.