Recherche

Une marathonienne française s’entraînant au Maroc fuit un contrôle antidopage

© Copyright : DR

6 avril 2019 - 14h50 - Sport

Clémence Calvin est vice-championne d’Europe du marathon. Alors qu’elle s’entraînait dans la région d’Ifrane, au Maroc, un contrôle antidopage surprise lui a été imposé par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Et elle se serait faufilée en douce pour l’éviter.

Alors qu’un refus de contrôle antidopage fait encourir à son auteur exactement la même chose qu’un contrôle positif, à savoir 4 ans de suspension de course, Clémence Calvin, vice-championne d’Europe du Marathon, a tout bonnement évité celui qui a été imposé au Maroc.

Le Monde, qui titre son article « Clémence Calvin, meilleure marathonienne française, esquive un contrôle antidopage », écrit en ce sens : « la vice-championne d’Europe du marathon, en août 2018 à Berlin, s’est soustraite à un contrôle au Maroc, où elle préparait le Marathon de Paris, dont elle doit être la tête d’affiche, dimanche 14 avril ».

Clémence Calvin serait même visé depuis longtemps par l’AFLD qui, exprès, a envoyé deux préleveurs français, accompagnés de Damien Ressiot, le directeur des contrôles de l’entité. C’est dire à quel point elle devait éviter de faire ce qu’elle a fait : prendre la poudre d’escampette. Cela s’est passé le 27 mars.

Par contre, son entraîneur (et compagnon) Samir Dahmani aurait affirmé : « Elle est en préparation au Maroc mais elle n’a eu aucun problème, ne s’est soustraite à aucun contrôle ». En outre, dans cette même lancée, il déclare : « Sa localisation est à jour à l’AFLD, et l’agence sait où elle est. De ce côté-là, il n’y a pas de souci, ajoute-t-il. Je veux l’éloigner de tout ça. C’est moi qui parle en son nom mais je peux vous garantir qu’il n’y a rien du tout ».

Cours, Clémence ! Cours !

Mots clés: Athlétisme , Ifrane , Dopage

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact