Recherche

"Moi, Marbouh, plus bel âne du Maroc"

29 mai 2013 - 14h48 - Société

© Copyright : DR

"Marbouh", consacré plus bel âne de l’année 2012 au festival Beni Ammar, de Zerhoun, région de Meknès, a été vendu à 30.000 DH, devenant ainsi l’âne le plus cher de l’histoire du Maroc. Shahrukh Khan, a été classé deuxième et Cristiano Ronaldo, troisième plus bel âne de l’année.

Le bel âne, qui appartenait à un pauvre porteur de la région, vit depuis luxueusement dans la ferme de son nouveau propriétaire, où il a droit à un traitement spécial. L’animal a pris du poids et n’en est devenu que plus beau, confie Mohamed Belemou, poète, journaliste et organisateur du festival Beni Ammar, de Zerhoun, à Bladi.net.

Marbouh s’apprête aujourd’hui à défendre à nouveau son titre, lors de la 11e édition du festival, prévue cette année du 5 au 8 juillet prochain, renchérit Belemou, qui attribue à l’âne la réussite de l’évènement dédié à l’origine à la promotion du patrimoine culturel local.

"Enfants, nous avons grandi avec les ânes, ils font partie de la famille, d’où l’idée d’intégrer le carnaval des ânes dès la quatrième édition du festival, lancé en 2001", explique Belemou.

En plus du concours de beauté et de la course d’ânes, cette année, le festival Beni Ammar prévoit plusieurs activités culturelles et artistiques, notamment un colloque ayant pour thème "le troupeau d’ânes au Maroc", à travers lequel les organisateurs veulent sensibiliser la population locale aux bienfaits du lait et du fromage extraits des ânesses, ce dernier étant l’un des plus chers au monde, précise Belemou.

Le Maroc était le premier exportateur mondial d’ânes jusqu’à il y a une dizaine d’années. Les principales races d’ânes existant dans le pays sont les "Catalanes et Poitevines". Aujourd’hui le nombre d’ânes au Maroc est estimé à 962.000 têtes, contre plus d’un million entre 2000 et 2005.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact