Recherche

Mutilations volontaires de marchands ambulants à Guercif

© Copyright : DR

17 mars 2019 - 10h30 - Société

Après qu’on a confisqué leurs marchandises à des marchands ambulants à Guercif, ces derniers se sont munis d’armes blanches et ont commencé à se blesser volontairement sous les yeux effrayés des passants et des habitants du quartier.

Cela se passe devant la mosquée Annajd de Guercif. Une dizaine de marchands ambulants se sont infligés de graves blessures aux bras après que les autorités leur ont confisqué leurs marchandises.

Cette forme de protestation a été réalisée à l’aide d’armes blanches, entraînant de sérieuses blessures, et effrayant au passage les passants et le voisinage qui ont pu ou du assister à cette scène macabre. Selon les autorités, l’espace devant la mosquée Annajd est interdit aux marchands ambulants et donc la confiscation de leurs marchandises est tout à fait légale et juste.

Le Caïd responsable de cette partie de la ville aurait par la suite parlé aux protestataires en sang et a réussi à les calmer. Ils ont été emmenés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact