Recherche

Et si le Maroc intégrait l’Union européenne ?

© Copyright : DR

1er août 2019 - 15h40 - Maroc

Les grands efforts déployés par le Royaume dans les secteurs économique, politique et social, confirment sa légitimité à demander une adhésion à l’Union européenne. Initié par Hassan II, le projet ne peut être que conforté par les performances réalisées sous le règne du Roi Mohammed VI.

Selon une analyse publiée dans le quotidien espagnol, El Mundo, Ahmed Charaï, directeur de "L’Observateur du Maroc", fait valoir des éléments-clés qui font de la candidature du Maroc un dossier viable et solide.

L’idée d’une éventuelle adhésion à l’Union européenne n’est pas aléatoire. Selon Charaï, "cela permettrait au Maroc de faire un saut décisif vers la modernité et le décollage économique et cela permettrait à l’Europe d’avoir un ancrage, au delà des traditions postcoloniales en Afrique ".

Le directeur du journal étoffe son argumentaire, en s’appuyant sur les réalisations phares du Royaume sur les plans politique, économique, social et sur celui des droits de l’homme. Au niveau économique, de meilleures dispositions fiscales ont été introduites, permettant une meilleure ouverture au marché international et, en particulier, espagnol. En la matière, l’Espagne a réussi à voler la première place à la France.

Le port Tanger-Med, plus grand pôle méditerranéen, représente, selon l’analyste, "un point d’ancrage entre l’Europe et l’Afrique".

Ahmed Charaï a également mis en exergue le rôle joué par le Maroc dans la coopération Sud-sud, grâce à la clairvoyance du Souverain, qui a permis de tisser une toile de partenaires africains fiables et de transformer le Royaume en une plateforme incontournable pour l’Afrique.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact