Le Maroc multiplie les contrôles de police à la veille de l’Aïd el-fitr

22 mai 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Pour juguler la pandémie du coronavirus au Maroc, les autorités envisagent de renforcer la sécurité lors de l’Aïd El-Fitr. Aucun laxisme ne sera toléré durant cette période sensible et de grands mouvements.

Selon le quotidien Al Massae, les opérations sécuritaires, menées quotidiennement pour imposer l’état d’urgence sanitaire, seront davantage renforcées et les rondes de contrôle seront multipliées dans les quartiers, les périmètres urbains et le monde rural.

Des directives ont été donc données aux différents responsables sécuritaires pour prendre toutes les mesures aptes à assurer un service de contrôle continu dans les villes, les villages et les campagnes. Par ailleurs, les déplacements entre les villes seront interdits, sauf autorisation des autorités compétentes, pour des cas bien déterminés. À ce titre, les accès aux villes, aux villages et aux autres axes autoroutiers seront contrôlés dans le monde rural et les périmètres urbains.

D’après le même quotidien, des brigades mobiles seront également déployées pour renforcer les barrages sécuritaires fixes. À travers ce redéploiement, les autorités veulent renforcer le dispositif déjà mis en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et du confinement général décrétés dans le pays depuis le 20 mars, pour lutter contre la pandémie.

Les autorités compétentes, qui ont procédé à ce renforcement de contrôle, veulent réduire le taux de contamination du covid-19, au cours de cette période de l’Aïd El-Fitr, d’autant plus que plusieurs entreprises vont reprendre leurs activités après cette fête religieuse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aïd Al fitr 2024 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.