Recherche

Maroc : une aide exceptionnelle aux salariés ayant perdu leur travail

© Copyright : DR

28 mars 2020 - 12h00 - Economie

Les salariés déclarés à la CNSS, en arrêt provisoire de travail du fait du coronavirus, recevront une indemnité de 2 000 DH. Cette mesure a été prise et annoncée par le comité de veille économique.

2 000 DH. C’est le montant alloué aux salariés déclarés à la CNSS, en arrêt de travail provisoire du fait des conséquences de la pandémie du COVID-19. Ceci au titre du mois de février 2019 et couvrant la période du 15 mars au 30 juin 2020, sans préjudice du bénéfice des prestations relatives à l’assurance maladie obligatoire et aux allocations familiales pour les salariés sous contrat insertion et des pêcheurs en arrêt de travail provisoire déclarés à la CNSS.

L’octroi de cette indemnité a été décidé, après les instructions du roi Mohammed VI dans le cadre du fonds spécial coronavirus et des concertations au niveau du comité de veille économique. Elle vise à soutenir les travailleurs afin qu’ils supportent les conséquences de la pandémie du COVID-19.

Les salariés bénéficiaires doivent faire l’objet de déclaration sur l’honneur de leurs employeurs au niveau de la CNSS, afin de certifier l’arrêt de travail, qu’il soit total ou partiel à cause du coronavirus, précise un communiqué de la CVE. Les salariés ayant volontairement abandonné le travail ne sont pas concernés par l’indemnité.

L’inspection générale des Finances va procéder à un audit des opérations réalisées par la CNSS dans le cadre de la mise en œuvre de l’octroi de ladite indemnité. Et toute malversation constatée sera sanctionnée avec rigueur. Il est à rappeler que la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical et de soutien à l’économie marocaine et ses acteurs, est assurée par le Fonds spécial COVID-19 créé à cet effet.

Mots clés: Mohammed VI , CNSS , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact