Recherche

Les ambitions du Maroc pour le transport maritime

© Copyright : DR

30 juin 2021 - 13h00 - Maroc - Par: S.A

Le Maroc a l’ambition de développer des ferries long-courriers devant relier ses ports aux ports européens. Abdelkader Amara a fait savoir que le royaume est prêt à soutenir le secteur privé dans ce sens.

Devant le Parlement, le ministre a expliqué que le Maroc dispose déjà d’une flotte qui relie les villes marocaines aux ports du Sud de l’Espagne, mais le trafic de passagers entre les deux pays a été annulé cette année en raison de la pandémie de Covid-19. Chaque été, plus de trois millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc par voie maritime dans le cadre de l’opération Marhaba.

À lire : Retour des MRE : le Maroc délaisse l’Espagne pour le Portugal

Contrairement aux années précédentes – excepté l’an 2020 où l’opération a été annulée-, le Maroc a écarté l’Espagne de Marhaba. Une exclusion qui s’explique par la crise diplomatique entre les deux pays. Seuls les ports de la France et d’Italie y sont associés. Au début de l’opération, huit ferries avaient été mis en service pour assurer le transport maritime de 20 000 ou 27 000 passagers par semaine. Deux nouvelles lignes ont été affrétées dans le cadre d’un accord signé entre le port de Tanger pour les navires Victoria I et Romantika. Une nouvelle ligne maritime reliera le port portugais de Portimao (Sud) au port de Tanger Med dès juillet.

À lire : Deux bateaux supplémentaires pour les MRE

Lors de son intervention, le ministre a également fait remarquer que les traversées de longue distance-plus de 48 heures – font défaut. Pourtant, une entreprise marocaine a obtenu une licence pour ouvrir une telle liaison longue distance, a-t-il ajouté. Licence que cette dernière n’a pas été exploitée.

Mots clés: Maritime , Abdelkader Amara , Ministère de l’Equipement et du Transport

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact