Marhaba 2021 : voici les conditions d’accès à l’indemnité de transport maritime

8 juillet 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

On en sait un peu plus sur les conditions et modalités de versement de l’indemnité de transport maritime destinée aux Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), qui viennent en vacances dans le cadre de l’Opération Marhaba. Le ministère de l’Équipement et des Transports et celui des Finances, ont conjointement publié dans le dernier bulletin officiel, un arrêté sur les indemnités.

Ils sont nombreux ces MRE qui, depuis le 15 juin regagnent le Maroc par voie maritime. Dans son souci de rendre plus plaisant et surtout moins cher le séjour, le gouvernement a décidé d’offrir une indemnité exceptionnelle. Les Marocains résidant à l’étranger, qui regagnent le Maroc par voie maritime, durant la période allant du 15 juin au 30 septembre, peuvent bénéficier de cette indemnité exceptionnelle.

À lire : Marhaba 2021 : la Fondation Hassan II met en place un centre d’accueil

Ainsi, les MRE qui le souhaitent, doivent présenter un passeport marocain ou une carte nationale d’identité (ou un document officiel prouvant la nationalité marocaine le cas échéant), un document officiel confirmant leur résidence à l’étranger, un billet aller-retour et un document officiel prouvant la tutelle du bénéficiaire mineur. Toutes ces informations doivent être fournies via le portail électronique qui a été créé à cet effet par la Direction de la marine marchande, relevant du ministère de l’Équipement et des Transports.

À lire : Les vraies raisons du retard du lancement de la ligne Portimão-Tanger

Pour rappel, cette indemnité est destinée à titre exceptionnel aux MRE, qui dans le cadre de l’Opération Marhaba 2021 effectueront un seul et unique aller-retour par voie maritime. A titre de précisions, l’arrêté conjoint souligne que cette compensation sera versée aux MRE éligibles à travers un virement bancaire sur un compte hébergé dans une banque marocaine. Toutefois, la Direction de la marine marchande se réserve le droit de fixer de nouveaux moyens de paiement alternatifs.

À lire : Encore deux nouveaux navires pour les MRE

L’indemnité de transport maritime a été fixée à 1 000 dirhams pour les billets achetés à moins de 250 euros. Toutefois si le prix du billet est supérieur à 250 euros, un supplément de 5 dirhams pour chaque euro de plus sera ajouté. Aussi, les prix de référence des billets aller/retour, avec voiture, ont été ramenés à 995 euros pour une famille de 4 personnes pour les lignes long-courriers et à 450 euros pour les lignes moyen-courriers, est-il précisé dans l’arrêté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de l’Equipement et du Transport - Opération Marhaba 2024 - MRE

Aller plus loin

L’Espagne derrière l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão

Le Portugal justifie l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão par l’entrée en couvre-feu de la ville. Mais cette annulation s’explique aussi par la pression que...

Les vraies raisons du retard du lancement de la ligne Portimão-Tanger

Le Portugal a fourni des explications au sujet du retard du lancement de la ligne maritime Portimão-Tanger Med, initialement prévu début juillet. Le Maroc a associé les ports...

Marhaba 2021 : les indemnités à reverser aux MRE connues

Les indemnités de transport maritime que le gouvernement entend reverser aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) voyageant à bord des lignes qui relient les ports de France,...

Encore deux nouveaux navires pour les MRE

Deux navires night ferry d’une capacité de 2 000 passagers et de 500 voitures chacun, viennent d’être affrétés dans le cadre d’une convention avec l’Autorité portuaire de Tanger...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Immobilier au Maroc : les MRE pour relancer un marché en berne

Les promoteurs immobiliers comptent sur la saison estivale et les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour sortir leur marché de sa stagnation. Ceux-ci figurent d’ailleurs parmi les bénéficiaires du nouveau programme de l’aide au logement.

Maroc : Des autoroutes flambant neuves pour la Coupe du Monde

Le Maroc s’active pour renforcer son réseau routier et autoroutier, dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il organise aux côtés de l’Espagne et du Portugal.