Le Maroc améliore le statut des auto-entrepreneurs

24 décembre 2021 - 07h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le gouvernement a annoncé l’adoption d’une réforme au profit des auto-entrepreneurs, afin d’augmenter le plafond de leur chiffre d’affaires.

Il s’agit concrètement d’une modification de la loi existante afin que l’auto-entrepreneur puisse employer de la main-d’œuvre. Mais cela ne peut être possible qu’en augmentant le plafond de transactions prévu par la loi relative au statut de l’auto-entrepreneur, fait savoir le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri.

Devant les députés, Sekkouri a indiqué que près de 80 000 auto-entrepreneurs ont déclaré leur statut pendant les mois d’octobre et de novembre et 30 000 d’entre eux se sont déjà acquittés de leurs impôts.

A lire : Maroc : rumeurs d’une forte taxation des auto-entrepreneurs

« Le nombre d’auto-entrepreneurs s’élève à 320 000 au Maroc, alors que le nombre des personnes déclarées auto-entrepreneurs lors du mandat du gouvernement sortant ne représentait que 15 à 20 % de ce chiffre », a-t-il détaillé.

Et d’ajouter que « la première chose que le gouvernement actuel a faite, c’est d’inclure les auto-entrepreneurs dans le projet royal de généralisation de la couverture sociale ».

Au Maroc, est appelé auto-entrepreneur, toute personne physique exerçant, à titre individuel, une activité industrielle, commerciale ou artisanale, ou prestataire de services, dont le chiffre d’affaires annuel encaissé ne dépasse pas : 500 000 dirhams pour les activités industrielles, commerciales et artisanales et 200 000 dirhams pour les prestations de services.

Sujets associés : Auto-entrepreneur

Aller plus loin

Des facilités de crédit pour les auto-entrepreneurs

Bank Of Africa lance un crédit sans intérêt. Il est destiné à aider les auto-entrepreneurs à faire face aux conséquences de la crise sanitaire du covid-19.

Maroc : L’envers du décor du statut d’auto-entrepreneur

Quelques années après son adoption, la loi n° 114-13 du 19 février 2015 relative au statut de l’autoentrepreneur a montré ses limites. Seuls les chefs d’entreprise du royaume en...

Enfin une couverture médicale pour les auto-entrepreneurs

La note circulaire sur les dispositions de la loi de finances 2021 publiée par la DGI explique dans le détail les modalités d’application de la couverture médicale des...

Maroc : rumeurs d’une forte taxation des auto-entrepreneurs

Le Projet de loi de finances 2022 n’a pas prévu un changement du régime fiscal pour l’auto-entrepreneur. Selon le gouvernement, les déclarations moyennes de cette catégorie ne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : L’envers du décor du statut d’auto-entrepreneur

Quelques années après son adoption, la loi n° 114-13 du 19 février 2015 relative au statut de l’autoentrepreneur a montré ses limites. Seuls les chefs d’entreprise du royaume en tirent grand profit.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 373 663, soit quatre fois plus qu’il y 4 ans, d’après les chiffres la Direction Générale des Impôts (DGI).