Recherche

Maroc : un jeune arrêté pour apologie des attaques terroristes en Nouvelle-Zélande

© Copyright : DR

17 mars 2019 - 13h00 - Société

Un Marocain âgé de seulement 19 ans a été arrêté, ce samedi, par le service préfectoral de la police judiciaire de Fès. Il est question d’apologie d’actes terroristes, en l’occurrence les fusillades de Christchurch ayant ciblé deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

Cet individu, un certain Ayoub F., 19 ans, apprenti à l’ITA (Institut de technologie appliquée) aurait demandé, sur Facebook, la libération de l’un des auteurs de la fusillade, Brenton Tarrant. Suite à son commentaire, de nombreux internautes ont appelé à son arrestation. On peut donc présumer que l’arrestation qui a eu lieu s’est faite sur la base de cette publication, cette demande de libérer Tarrant...

A ce sujet, un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ne dit pas long et fait seulement état de la publication par le suspect sur son compte Facebook d’une publication dans laquelle il a fait l’apologie de l’acte terroriste qui a visé vendredi des fidèles dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

Le jeune homme risque aujourd’hui une peine comprise entre 5 et 15 ans de prison, selon le code pénal pénal, qui a durci il y a quelques années les peines à l’encontre des personnes accusées de terrorisme.

A souligner que Saïd Taghmaoui vient de publier la vidéo choquante de Brenton Tarrant (en train de tirer sur les fidèles) et de nommer cela « Devoir de mémoire », cela au moment même où des personnes passent devant les tribunaux au Danemark pour avoir partagé des vidéos de l’attentat d’Imlil.

Rappelons-le, cette attaque odieuse en Nouvelle-Zélande a fait 49 morts et plusieurs dizaines de blessés, dont 20 blessés graves, toutes des victimes innocentes. L’abject criminel Brenton Tarrant a été arrêté et a comparu ce samedi devant les tribunaux.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact