Le Maroc achète aux États-Unis 24 avions F-16

16 août 2020 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’achat par le Maroc de plusieurs avions de combat multirôle F-16, vient d’être validé par le Pentagone. Le constructeur Lockheed Martin en est le fournisseur.

Le Pentagone a décroché un contrat de 62 milliards de dollars à Lockheed Martin pour la construction de 90 avions (chasseurs) de type F-16, peut-on lire sur le site du Département d’État américain. 24 de ces avions de combat sont destinés au Maroc tandis que les 64 autres sont pour Taiwan.

Avec l’acquisition de ces appareils de dernière génération, le royaume va non seulement renforcer son armée de l’air mais également poursuivre la modernisation de sa flotte aérienne militaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement

Aller plus loin

Les États-Unis autorisent la vente au Maroc de nouveaux systèmes de commandement

L’administration Biden a approuvé la vente potentielle de systèmes de commandement et de contrôle au sol et d’équipements connexes au Maroc.

Du nouveau sur le système américain « Viper Shield » commandé par le Maroc

Le système américain electronic warfare EW (Guerre électronique), plus connu sous le nom de Viper Shield, commandé par le Maroc auprès de la société américaine L3Harris...

Israël va aider le Maroc à acquérir les avions de chasse F-35 auprès des États-Unis

Le Maroc demande à Israël de l’aider à convaincre les États-Unis de lui vendre les avions de chasse furtifs F-35.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.