Recherche

Les avions « B787 Dreamliner » de Royal Air Maroc ont un défaut de fabrication

© Copyright : DR

11 septembre 2020 - 08h40 - Economie

Après la crise du B737 MAX, le constructeur américain Boeing est aujourd’hui dénoncé pour une seconde, avec l’identification de défauts de fabrication sur le B787 Dreamliner, avion qui fait partie de la flotte de Royal Air Maroc.

L’anomalie est au niveau des stabilisateurs horizontaux qui permettent de tenir l’appareil en équilibre en vol, ajoutée à « deux problèmes de fabrication distincts » à l’arrière du fuselage de certains 787 reconnaît l’avionneur américain.

Boeing indique que le long-courrier 787 Dreamliner est entré en service en 2011 et a gagné en popularité en raison de sa taille et de son efficacité énergétique. A ce jour, près de 1000 ont été livrés.

Du coup, Boeing a décidé de passer à la loupe aussi bien les avions en construction qu’en service, soit près de 900 appareils, signale-t-il. Cet état des lieux, Boeing l’a fait à l’administration américaine de l’aviation civile et est déterminé à inspecter les huit appareils concernés déjà en service et qui appartiennent à United Airlines, Singapore Airlines et Air Canada qui les ont cloués au sol.

Cette situation tombe en pleine pandémie du coronavirus (Covid-19) qui éprouve durement le transport aérien mondial. Conséquence, suppression programmée d’emplois (Boeing parle de plus de 16 000) ; le carnet de commandes de 860 avions au mois de mai, est revu depuis à la baisse.

Selon un bilan mensuel publié mardi, Boeing a enregistré au total tous avions confondus 8 nouvelles commandes sur la période pour 20 annulations.

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , États-Unis , Aéronautique , Transport aérien

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact