Recherche

Royal Air Maroc se sépare de ses avions... et ses employés

© Copyright : DR

3 juillet 2020 - 07h00 - Economie

La vague de licenciement annoncée par Royal Air Maroc sera appliquée comme annoncé par la ministre de tutelle. Au terme de la rencontre organisée, jeudi avec le comité directeur et les cadres de la compagnie, le PDG Abdelhamid Addou a évoqué un total de 858 emplois et la réduction de sa flotte d’avions, clouée au sol depuis le début de la crise du coronavirus.

On en sait un peu plus sur le nombre d’emplois que s’apprête à supprimer Royal Air Maroc. Pour le PDG de RAM, le plan social sera détaillé dans les prochains jours. En attendant, le PDG Abdelhamid Addou a confirmé la suppression de 858 emplois, toutes catégories confondues. Il est également prévu une réduction de la flotte, la fermeture de certaines représentations, écrit Le360.

Abdelhamid Addou a par ailleurs soulevé l’éventualité d’un plan de départ volontaire en faveur du personnel âgé de plus de 57 ans, avec 15 ans d’ancienneté, sous réserve d’approbation de la hiérarchie. Les conditions de ce plan sont toujours en négociation, précise-t-on, du côté de l’UMT.

Cette vague de licenciement est attendue dans le rang du personnel navigant technique (environ 180 pilotes), 30% du personnel navigant commercial (hôtesses et stewards) et seulement 13% du personnel au sol, sans compter les suppressions d’emplois chez les filiales (RAM Handling, etc).

Quant à la réduction de la flotte, RAM prévoit de se séparer d’une vingtaine d’avions dont 4 Embraer, 4 Dreamliner 787 et une douzaine d’appareils B73. Pour rappel, la flotte de la RAM comprend actuellement 59 appareils dont 37 B737, 2 B737 Max (immobilisés depuis le crash d’Ethiopian Airlines en mars 2019), 1 B767 Cargo (dédié au fret aérien), 9 B787, 4 Embraer 190 et 6 ATR 72-212A.

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Déconfinement au Maroc , Emploi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact