Maroc : une campagne digitale contre le mariage des enfants

15 février 2022 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Maroc apporte son soutien à une campagne mondiale de lutte contre le mariage des enfants. Le jour de la célébration de la fête de Saint-Valentin a été choisi comme point de départ de ce drame qui touche 650 millions de femmes et de filles dans le monde.

Il s’agit pour les organisateurs d’aider les populations à prendre conscience des dégâts que cause le mariage des enfants. En plus de l’UNFFPA, la campagne est portée par des activistes pour les droits des femmes et des filles, des institutionnels et des leaders d’opinion parmi les artistes, les journalistes et les influenceurs.

À lire : Au Maroc, le Covid-19 aggrave le phénomène des mariages d’enfants

La journée de la Saint-Valentin a été choisie parce que sous le prétexte de célébrer l’amour, les filles sont données en mariage. On estime à 37 000, le nombre de filles mariées annuellement avant d’atteindre leur 18ᵉ anniversaire.

À lire : Un rapport inquiétant de l’ONU sur le mariage des mineurs au Maroc

Pour la plupart, elles sont confrontées aux violences de toutes sortes, aux grossesses prématurées et aux accouchements difficiles, parfois mortels. « Convaincus qu’il est nécessaire de mettre fin au mariage d’enfants, nous savons aujourd’hui que c’est possible. Des études ont démontré que les initiatives visant à mettre fin au mariage d’enfants n’exigent pas de grands moyens financiers. Il faut compter environ 600 dollars pour faire annuler le mariage d’une enfant », ont expliqué les organisateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage forcé

Aller plus loin

Maroc : le mariage par « la Fatiha » en débat

Le mariage coutumier (par Fatiha) est une préoccupation majeure pour les membres du gouvernement, les universitaires, les juristes ainsi que les acteurs associatifs. Ces...

Maroc : une fille se suicide pour échapper à un mariage forcé

Une jeune fille, qui refusait de céder à la volonté de ses parents de la marier, a mis fin à sa vie le dimanche 6 octobre à Dar belamri, dans la province de Sidi slimane.

Vers la criminalisation du mariage des mineures ?

Le mariage des mineures est un phénomène persistant au Maroc en raison du pouvoir de dérogation accordé aux juges. Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, farouchement...

Maroc : la nouvelle astuce de certaines femmes pour attirer de potentiels époux

Au Maroc, des femmes célibataires en quête de relations sérieuses pouvant aboutir au mariage ont trouvé une astuce pour la moins étrange pour attirer de potentiels époux.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...