Des Marocains trouvent des « astuces » pour épouser des mineures

23 août 2022 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un réseau criminel a trouvé de nouvelles méthodes frauduleuses pour faciliter le mariage de mineures et la polygamie. Les éléments de la Gendarmerie royale à Benguerir mènent une enquête pour le démanteler.

Falsification des âges et délivrance de documents administratifs autorisant la polygamie. Ce sont les nouvelles méthodes frauduleuses utilisées par un réseau pour favoriser le mariage de mineures et la polygamie. Un dossier de divorce porté devant le tribunal de la famille à Benguerir, qui s’est déclaré incompétent, a permis de découvrir ces nouvelles méthodes. Le dossier a été transféré au procureur général près la Cour d’appel de Benguerir, qui a ordonné à la Gendarmerie royale d’enquêter sur cette affaire.

À lire : Au Maroc, les mariages des mineures de plus en plus refusés

L’enquête préliminaire a révélé que les documents soumis dans le cadre de ce dossier, ont été falsifiés. La femme concernée par le divorce est une adolescente de 15 ans, mariée à un homme déjà marié, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Mais l’acte de naissance joint à l’acte de mariage indique qu’elle a plus de 18 ans. L’homme en question a convolé en secondes noces avec un document douteux, lui donnant l’autorisation de contracter un deuxième mariage à l’insu de sa première femme.

À lire : Un mariage arrangé au Maroc finit par un procès pour viol en Espagne

Le deuxième vice-président du Conseil communal de Benguerir a été interpellé puis libéré à la suite de sa comparution, le 20 août dernier devant le parquet général de Marrakech, dans le cadre de cette affaire. Pour l’heure, les éléments de la Gendarmerie royale poursuivent leur enquête, afin de démanteler le réseau criminel spécialisé dans la violation des lois du mariage et de la polygamie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage forcé - Enquête - Benguerir - Polygamie - Mariage

Aller plus loin

Au Maroc, les mariages des mineures de plus en plus refusés

Au Maroc, 20 200 demandes d’autorisation d’épouser une mineure faites aux tribunaux marocains ont été refusées en 2021 suite aux requêtes des parquets compétents.

Maroc : une campagne digitale contre le mariage des enfants

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Maroc apporte son soutien à une campagne mondiale de lutte contre le mariage des enfants. Le jour de la célébration de...

Un mariage arrangé au Maroc finit par un procès pour viol en Espagne

Une Marocaine a déposé une plainte contre son mari, également d’origine marocaine, devant le tribunal de Saragosse. Elle demande de le condamner pour viol.

Au Maroc, le mariage des mineurs résiste au temps

Au Maroc, il y a encore du chemin à faire pour en finir avec le mariage des mineurs. Des voix s’élèvent pour appeler à la révision rapide et profonde du Code de la famille.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Au Maroc, le mariage des mineurs résiste au temps

Au Maroc, il y a encore du chemin à faire pour en finir avec le mariage des mineurs. Des voix s’élèvent pour appeler à la révision rapide et profonde du Code de la famille.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...