Un mariage arrangé au Maroc finit par un procès pour viol en Espagne

4 mai 2022 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une Marocaine a déposé une plainte contre son mari, également d’origine marocaine, devant le tribunal de Saragosse. Elle demande de le condamner pour viol.

Le couple n’a pas vécu de relation amoureuse avant son mariage arrangé par leurs familles au Maroc en 2019. Le mari, Yassine B., vivait dans la capitale aragonaise depuis un certain temps et s’est rendu au Maroc pour convoler en justes noces avec sa femme qui l’a rejoint un plus tard, en septembre 2020, après qu’il a rempli toutes les formalités administratives pour un regroupement familial, fait savoir Heraldo.

Mais une fois en Espagne, la femme l’a informé qu’elle ne voulait pas vivre avec lui. Pourtant, elle a vécu dans le même appartement que le mari jusqu’en février 2021, avant de porter plainte. « Nous n’avons eu de relations sexuelles que pendant les trois jours où nous étions ensemble au Maroc pour le mariage. Quand elle est arrivée ici, elle ne m’a même pas laissé l’embrasser. Elle dormait au salon et moi dans ma chambre », a déclaré le mari qui a rejeté les accusations de viol et de séquestration de la femme.

À lire : Un Marocain poursuivi pour viol après un mariage forcé

« Je l’ai épousé par obligation », a déclaré la femme qui a comparu par visioconférence devant le tribunal. Selon son témoignage, elle a convenu avec son mari de faire chambre à part jusqu’à ce qu’elle trouve un logement. Mais ce dernier l’aurait agressée sexuellement à deux reprises. 

La plaignante a souligné que ces faits se sont produits dès les premiers jours de son arrivée en Espagne et qu’après, l’accusé n’a plus essayé d’avoir des relations sexuelles avec elle, ajoutant par ailleurs qu’« elle avait peur » parce que le mari l’a menacée de mort à plusieurs reprises. La sœur du prévenu, qui vivait avec le couple, a rejeté les allégations de sa belle-sœur, précisant que celle-ci n’a jamais été séquestrée ni demandé la permission à son mari avant de quitter l’appartement. Pour le procureur, ces faits ne sont pas constitutifs de crime.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Femme marocaine - Violences et agressions

Aller plus loin

Espagne : le Marocain accusé par sa femme de viol, acquitté

Le tribunal de Saragosse a décidé d’acquitter Yassine B., un Marocain de 32 ans accusé de viol par sa femme de 19 ans, après un mariage arrangé par leurs familles respectives au...

Un Marocain condamné à 8 ans de prison pour viol en Espagne

Le tribunal de Gérone, dans le nord de l’Espagne, a condamné à 8 ans de prison un Marocain accusé d’avoir violé à plusieurs reprises et séquestré en 2015 une jeune femme dans un...

Un Marocain arrêté en Espagne pour agression

Des agents de la police nationale à Palma de Majorque ont procédé à l’arrestation d’un Marocain de 29 ans, accusé d’un délit présumé de coups et blessures. Il a attaqué avec une...

Un Marocain de France arrêté en Espagne pour avoir violé sa petite fille de 7 ans

Un Marocain de 67 ans accusé d’avoir violé et exploité sa petite fille alors âgée de 7 ans, a été arrêté mercredi par les autorités espagnoles à Mijas, dans la province de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).