Un mariage arrangé au Maroc finit par un procès pour viol en Espagne

4 mai 2022 - 20h40 - Ecrit par : A.S

Une Marocaine a déposé une plainte contre son mari, également d’origine marocaine, devant le tribunal de Saragosse. Elle demande de le condamner pour viol.

Le couple n’a pas vécu de relation amoureuse avant son mariage arrangé par leurs familles au Maroc en 2019. Le mari, Yassine B., vivait dans la capitale aragonaise depuis un certain temps et s’est rendu au Maroc pour convoler en justes noces avec sa femme qui l’a rejoint un plus tard, en septembre 2020, après qu’il a rempli toutes les formalités administratives pour un regroupement familial, fait savoir Heraldo.

Mais une fois en Espagne, la femme l’a informé qu’elle ne voulait pas vivre avec lui. Pourtant, elle a vécu dans le même appartement que le mari jusqu’en février 2021, avant de porter plainte. « Nous n’avons eu de relations sexuelles que pendant les trois jours où nous étions ensemble au Maroc pour le mariage. Quand elle est arrivée ici, elle ne m’a même pas laissé l’embrasser. Elle dormait au salon et moi dans ma chambre », a déclaré le mari qui a rejeté les accusations de viol et de séquestration de la femme.

À lire : Un Marocain poursuivi pour viol après un mariage forcé

« Je l’ai épousé par obligation », a déclaré la femme qui a comparu par visioconférence devant le tribunal. Selon son témoignage, elle a convenu avec son mari de faire chambre à part jusqu’à ce qu’elle trouve un logement. Mais ce dernier l’aurait agressée sexuellement à deux reprises. 

La plaignante a souligné que ces faits se sont produits dès les premiers jours de son arrivée en Espagne et qu’après, l’accusé n’a plus essayé d’avoir des relations sexuelles avec elle, ajoutant par ailleurs qu’« elle avait peur » parce que le mari l’a menacée de mort à plusieurs reprises. La sœur du prévenu, qui vivait avec le couple, a rejeté les allégations de sa belle-sœur, précisant que celle-ci n’a jamais été séquestrée ni demandé la permission à son mari avant de quitter l’appartement. Pour le procureur, ces faits ne sont pas constitutifs de crime.

Tags : Violences et agressions - Espagne - Femme marocaine

Aller plus loin

Un Marocain poursuivi pour viol après un mariage forcé

Abdelaziz Amri, un Marocain de 31 ans, comparaît libre, à partir d’aujourd’hui, devant la cour d’assises de Seine-et-Marne, accusé d’avoir violé en novembre 1994 une jeune fille de...

Un Marocain de France arrêté en Espagne pour avoir violé sa petite fille de 7 ans

Un Marocain de 67 ans accusé d’avoir violé et exploité sa petite fille alors âgée de 7 ans, a été arrêté mercredi par les autorités espagnoles à Mijas, dans la province de Malaga, en...

Hannan Serroukh, mariée de force à l’âge de 14 ans, raconte

Hannan Serroukh, une Marocaine vivant à Barcelone, a réussi à échapper à un mariage forcé en 1987 alors qu’elle n’avait que 14 ans. Depuis lors, elle lutte contre ce fléau qui...

Des Marocains libérés après avoir été accusés à tort de viol à Malaga

Une Guatémaltèque, victime présumée de viol par trois hommes d’origine marocaine sur une plage de Malaga, dans le sud de l’Espagne, a retiré sa plainte alors que la procédure...

Nous vous recommandons

Quick cartonne grâce au halal

La chaîne de restauration rapide, Quick, réalise de gros chiffres d’affaires grâce à la commercialisation de la viande halal, bien loin toutefois de ses gros concurrents, notamment McDonald’s.

Quatre miliciens du Front Polisario tués dans une attaque marocaine par drone

Quatre membres du Front Polisario ont été tués et deux autres blessés dans une attaque marocaine par drone dans la région de Mehaires, selon des sources proches du Mouvement sahraoui pour la paix...

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

Le Maroc pourrait ouvrir partiellement les frontières avec l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annoncé lundi la réouverture prochaine des frontières aériennes, « à condition que toutes les garanties nécessaires soient données » pour préserver la santé des voyageurs et des Marocains contre le...

La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

Cette année, la production de tomate en Europe est catastrophique. Une situation qui pourrait profiter à la tomate marocaine, dont l’importation est soumise à des quotas imposés par Bruxelles.

Ramtane Lamamra charge à nouveau le Maroc (vidéo)

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, estime que le Maroc est allé trop loin dans la conspiration contre l’Algérie, en utilisant des membres de groupes terroristes et en frappant sa stabilité de...

Maroc : le pass vaccinal permet-il de voyager à l’étranger ?

Voyager dans tout le Maroc et même à l’étranger est possible grâce au pass vaccinal délivré après les deux doses, viennent de préciser les autorités sanitaires suite à des rumeurs diffusées sur les réseaux...

L’Algérie accuse le Maroc, la Banque mondiale la recadre

La banque mondiale a réagi aux accusations portées contre son vice-président en charge de la région MENA, Farid Belhaj qui est le rédacteur du rapport de suivi de la situation économique en Algérie et est considéré comme un ami du Maroc. Ce dernier lui...

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

Le boxeur marocain Mohammed Obbadi battu par KO (vidéo)

Le boxeur marocain Mohammed Obbadi a été battu par KO au troisième round par le Philippin Jade Bornea, vendredi 14 janvier à l’Arena José Sulaimán de Monterrey, au Mexique, perdant ainsi sa chance de conquérir le titre mondial du champion de boxe poids...