Des Marocains libérés après avoir été accusés à tort de viol à Malaga

2 juin 2022 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une Guatémaltèque, victime présumée de viol par trois hommes d’origine marocaine sur une plage de Malaga, dans le sud de l’Espagne, a retiré sa plainte alors que la procédure judiciaire était encore en cours.

La victime qui a comparu mardi devant le tribunal d’instruction de Malaga, a retiré sa plainte alors que le tribunal a libéré il y a quelques jours les deux jeunes arrêtés comme présumés auteurs de ce viol collectif sur la plage de la Malagueta, ont indiqué des sources judiciaires à EFE.

Avant leur libération, le tribunal a confisqué les passeports des deux mis en cause et leur a interdit de quitter le territoire espagnol. Le juge a pris cette décision de libération après avoir été informé par l’Unité de protection de la famille et de la femme (UFAM) de l’existence d’un témoin, un ami de la victime, qui était avec elle le jour du viol présumé.

À lire : Espagne : le Marocain accusé par sa femme de viol, acquitté

Le témoin en question a affirmé à la police locale qu’il détient plusieurs messages et audios de la victime dans lesquels elle « avoue ne pas avoir subi une agression sexuelle et que la relation était consentie ». Cet ami de la victime a par la suite confirmé ces déclarations devant le juge instructeur, précisant que la Guatémaltèque a déposé cette plainte afin « d’obtenir la résidence légale en Espagne et une aide économique ».

Les deux présumés auteurs avaient été placés en détention le 10 mai et un troisième a été libéré sous caution. Âgés de 19, 30 et 31 ans, ils ont été arrêtés dans la nuit du dimanche 8 mai pour agression sexuelle présumée et vol avec violence et intimidation, les effets personnels de la victime ayant été retrouvés sur l’un d’eux lors de leur arrestation. Selon l’enquête, la femme était ivre.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Malaga - Violences et agressions

Aller plus loin

Espagne : le Marocain accusé par sa femme de viol, acquitté

Le tribunal de Saragosse a décidé d’acquitter Yassine B., un Marocain de 32 ans accusé de viol par sa femme de 19 ans, après un mariage arrangé par leurs familles respectives au...

L’Espagne expulse un Marocain pour avoir violé et séquestré une femme

L’Audience nationale a confirmé la décision du tribunal de Gérone qui a condamné en 2021 un Marocain à une peine de huit ans de prison pour avoir violé et séquestré une jeune...

Un violeur en série arrêté à Casablanca

Les éléments du deuxième district de Sidi Moumen, à Casablanca, ont arrêté un individu qui abusait de plusieurs fillettes âgées de 10 à 11 ans.

En Ukraine, une étudiante marocaine échappe à un viol

Fuyant la guerre russo-ukrainienne, Doha, étudiante marocaine de 23 ans, a parcouru 1 676 km de Kharkov à Budapest avant de prendre un vol pour Casablanca. Un périple difficile...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.