Le mariage des mineures : une violence physique et sexuelle

27 décembre 2021 - 09h40 - Ecrit par : A.P

La mise en place d’un cadre légal de répression est plus que jamais nécessaire pour mettre fin au phénomène du mariage des mineures qui prend de l’ampleur au Maroc. C’est la conclusion à laquelle est parvenue la Fondation Ytto, au terme d’une étude menée pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de violence.

Les résultats de l’étude ont été présentés lors d’une conférence de presse organisée à Casablanca en fin de semaine. À cette occasion, la présidente de la Fondation, Najat Ikhich, a insisté sur l’urgence de créer un cadre réglementaire dissuasif à l’encontre de ceux qui continuent de promouvoir le mariage des mineures, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Selon l’étude, 86 % des femmes ne maîtrisent pas les dispositions du Code de la famille et par conséquent, ne connaissent pas leurs droits. 14 % des femmes interrogées ne sont pas informées de l’existence de ce Code, indique la même source, soulignant que ces femmes, malgré leur ignorance des textes, sont dans leur majorité contre le mariage des mineures.

À lire : Maroc : et si on criminalisait les mariage des mineures ?

Pour 97 % d’entre elles, les filles doivent se concentrer sur leurs études et leurs formations et ne doivent pas se marier avant la majorité fixée à 18 ans. Les 3 % restants, favorables au mariage des mineures, justifient leur position par l’insuffisance d’infrastructures de formation de qualité pour les jeunes filles.

Pour la Fondation Ytto, le mariage des mineures doit être considéré comme une violence physique, sexuelle et mentale faite aux victimes et doit être sévèrement punie pour dissuader les potentiels auteurs d’une telle pratique. Elle a plaidé pour la mise en place d’internats dédiés aux filles pour leur permettre de recevoir une formation de qualité dans de meilleures conditions, ce qui contribuerait à leur épanouissement et à éviter les abandons scolaires de ces mineures et leur mariage précoce.

Tags : Enfant - Mariage forcé - Droits et Justice - Famille

Aller plus loin

Maroc : une campagne digitale contre le mariage des enfants

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Maroc apporte son soutien à une campagne mondiale de lutte contre le mariage des enfants. Le jour de la célébration de la...

Le mariage des mineures, une autre forme de pédophilie légale

L’ex-ministre du Développement social, de la solidarité et de la famille, Nouzha Skalli s’est insurgée contre le mariage des mineures. A l’en croire, il s’agit d’une pédophilie...

Maroc : plus de 200 enfants victimes de viol en 2021

En 2021, l’Association « Touche pas à mon enfant » a traité sur le plan national 264 dossiers de viols ou d’agression d’enfants.

Maroc : Ouahbi veut une régularisation sans délai du mariage coutumier

Face aux demandes appelant à une prolongation du délai accordé pour la régularisation du mariage coutumier, le ministre de la Justice a opposé un refus...

Nous vous recommandons

UFC Paris : le combattant afghan représentant le Maroc vainqueur

Le combattant allemand d’origine afghane Nasrat Haqparast qui a représenté le Maroc lors du premier événement MMA organisé par l’UFC Paris, à l’Accor Arena samedi s’est imposé par décision unanime contre le poids léger vétéran canadien John...

Rabat : les professionnels des cafés et restaurants en colère

Les professionnels des cafés et restaurants de Rabat ont tenu samedi une réunion pour dénoncer la décision du conseil communal de la ville fixant la redevance pour l’exploitation de l’espace public à des sommes allant jusqu’à 525 dirhams le mètre...

Coupe Arabe U17 : les joueurs marocains agressés à la fin du match (vidéo)

Ce qui devait être une fête de football s’est transformée en bagarre géante après la fin de la rencontre qui a opposé l’équipe d’Algérie (U17) à l’équipe du Maroc en coupe d’Arabe des moins de 17 ans.

Maroc-Paraguay : un match amical annoncé sous haute sécurité à Séville

Le Maroc sera face au Paraguay mardi 27 septembre prochain à 21 h 00 au stade Benito Villamarín (Séville) du Betis. Un match amical qui se jouera sous haute sécurité, après l’entrée sur le terrain de dizaines de supporters marocains lors du match amical...

Air Nostrum lance de nouvelles liaisons vers le Maroc

Air Nostrum annonce le lancement de nouvelles liaisons vers le Maroc. La compagnie aérienne du groupe Iberia assurera des vols de Malaga à Casablanca, Tétouan, Tanger et Nador à partir du 1ᵉʳ juin et ce jusqu’au 29...

Emmanuel Macron attendu au Maroc fin octobre

Le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’il effectuera une visite au Maroc fin octobre, après son déplacement en Algérie le 25 août.

Mafia marocaine aux Pays-Bas : la perpétuité requise contre Ridouan Taghi

Le mafieux néerlandais d’origine marocaine Ridouan Taghi et ses coaccusés risquent la prison à perpétuité à l’issue du procès Marengo. Telle est la réquisition du ministère public contre les six accusés.

Marouane Fellaini dans le viseur de plusieurs clubs

L’international belge d’origine marocaine, Marouane Fellaini, intéresse le club anglais Newcastle et les géants turcs Galatasaray et Besiktas alors qu’il dispose encore de près de quatre ans de contrat avec son club chinois, Shandong...

Au Maroc, la vie sexuelle commence à un âge précoce

La plupart des jeunes marocains ont eu leur premier rapport sexuel entre 15 et 22 ans. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Association marocaine de la planification familiale (AMPF).

Le prince Moulay Ismail hospitalisé en Allemagne

Le prince Moulay Ismail a été admis vendredi dernier dans une clinique privée en Allemagne, où il a subi avec succès une intervention chirurgicale.