Maroc : le mariage par « la Fatiha » en débat

27 février 2022 - 07h00 - Ecrit par : A.S

Le mariage coutumier (par Fatiha) est une préoccupation majeure pour les membres du gouvernement, les universitaires, les juristes ainsi que les acteurs associatifs. Ces derniers estiment que c’est une problématique juridico-sociétale à résoudre.

Vendredi, la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (Université Mohammed V de Rabat) a organisé une table ronde axée sur le thème « Le mariage par Fatiha au regard de la théologie, la loi et la société ». Une rencontre au cours de laquelle les participants ont mis en garde contre les effets fâcheux du mariage par Fatiha (prologue du Saint Coran), notamment la difficulté pour les époux de prouver leur union conjugale, la perte des droits de la femme en cas de divorce ou encore des droits conjugaux en cas de décès de l’un des conjoints, la difficulté pour les enfants de jouir de leurs droits civiques parce qu’ils sont le fruit d’une union ambiguë, etc.

À lire : Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

« Il est grand temps que les sociologues, les intellectuels et les universitaires se mobilisent et proposent des pistes de sortie à même d’en finir avec cette problématique d’ordre social, juridique et théologique », a préconisé Jamaleddine Hani, doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines. « Ce type de mariage qui s’affranchit de tout contrôle judiciaire en amont, est intimement lié à d’autres fléaux comme le mariage des mineures, le décrochage scolaire ou encore la violence dans toutes ses manifestations », renchérit Chems Doha Alaoui Ismaïli, présidente de l’association régionale de l’Union Nationale des Femmes du Maroc.

À lire :Maroc : nouvelle étude sur le mariage des mineurs

Citant à l’appui l’article 16 du Code de la famille qui stipule que le mariage ne peut être prouvé que par un acte adoulaire et devant les tribunaux spécialisés, Boutaina El Ghalbzouri, présidente de la Fondation Razan pour les études sur la famille et la société appelle à en finir avec le mariage coutumier. « Nous sommes aujourd’hui face à une foultitude de problématiques sur les plans juridique, sociétal, psychologique et aussi du point de vue de la Charia (droit musulman), entre autres, la valeur et la nature de ce type de mariage, ce qui exige une révision de manière à éviter la dislocation de la cellule familiale et de mieux préserver les intérêts de l’épouse et des enfants », a-t-elle affirmé.

Tags : Mariage

Aller plus loin

Maroc : une campagne digitale contre le mariage des enfants

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au Maroc apporte son soutien à une campagne mondiale de lutte contre le mariage des enfants. Le jour de la célébration de la...

Le mariage des mineures : une violence physique et sexuelle

La mise en place d’un cadre légal de répression est plus que jamais nécessaire pour mettre fin au phénomène du mariage des mineures qui prend de l’ampleur au Maroc. C’est la...

Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des...

Maroc : nouvelle étude sur le mariage des mineurs

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a lancé un appel à consultation en vue d’évaluer le cadre juridique...

Nous vous recommandons

L’Espagne réduit encore ses importations de gaz algérien

L’Espagne réduit progressivement ses importations de gaz depuis l’Algérie. Entre mars et avril, ces importations ont chuté de 14,3 %, passant de 11 139 GWh à 9 545 GWh, selon les données publiées ce lundi par...

Youssef En-Nesyri pisté par trois clubs anglais

Encore un joueur du FC Séville pisté par des clubs anglais. L’attaquant marocain Youssef En-Nesyri, pourrait quitter le club lors du mercato hivernal qui doit démarrer dans quelques semaines.

Des photos de Naima Jillal torturée retrouvées sur le téléphone de Ridouan Taghi ?

Aux Pays-Bas, la police affirme avoir retrouvé plusieurs photos de Naima Jillal, nue et torturée, sur le téléphone de Ridouan Taghi, l’un des leaders de la Mocro Maffia poursuivi pour plusieurs assassinats avec 16 complices, dans le cadre du procès...

Quelle est l’évolution des prix à Tanger ?

À fin octobre dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu à Tanger, une hausse de 0,4 % par rapport au mois précédent.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,27 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,07 % vis-à-vis du dollar, au cours de la semaine du 29 novembre au 3 décembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par BMCE Capital Global Research...

« Bonne année » : l’imam de Bordeaux réagit aux propos de Gims

L’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, a réagi aux propos du chanteur Gims qui ne veut plus qu’on lui souhaite « bonne année », car c’est contraire à l’islam.

Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la Belgique ?

Le Maroc pourrait suspendre les liaisons aériennes avec la Belgique dont la situation épidémiologique se dégrade ces derniers jours.

L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

La crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, n’est pas près de connaître son épilogue. Pour le moment, aucune rencontre n’est prévue entre le...

Najat El Hachmi : « le voile est discriminant »

L’écrivaine d’origine marocaine, Najat El Hachmi, a critiqué sur les réseaux sociaux, sa compatriote, Fatima Hamed, la porte-parole du Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC) à Ceuta, qui a porté un hijab lors d’un événement politique. Sa vive...

Vahid Halilhodzic au cœur d’une nouvelle polémique

Bien que le Maroc se soit qualifié pour le Mondial 2022, le sélectionneur des Lions de l’Atlas Vahid Halilhodzic continue d’essuyer des critiques de la part de bon nombre de supporters qui lui reprochent les performances peu satisfaisantes de l’équipe...