Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

3 décembre 2021 - 20h20 - Ecrit par : S.A

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des associations continuent de mener des campagnes de sensibilisation pour protéger les femmes et les enfants qui sont victimes de ces mariages devenus une véritable hydre de Lerne.

Au Maroc, les mariages par fatiha ont toujours pignon sur rue alors que le Code pénal punit la pratique. L’article 475 du Code pénal dispose que : “quiconque, sans violences, enlève ou détourne un mineur de moins de dix-huit ans […] est punie d’un à cinq ans d’emprisonnement”. Des adolescentes voire préadolescentes sont données en mariage à des hommes beaucoup plus âgés sans qu’elles aient le droit de refuser. Ce type de mariage est célébré sans la présence d’un adoul ou d’un représentant de l’État. « On décide de marier une enfant à un monsieur beaucoup plus vieux, et il suffit de ramener des témoins. Pas d’enquête, pas de consentement, rien », déplore Meriem Othmani, présidente de l’INSAF.

À lire : Maroc : nouvelle étude sur le mariage des mineurs

Par conséquent, ces mariages n’ont aucun fondement juridique. « Une union par fatiha ne rentre pas dans le cadre de la loi, on ne peut pas la considérer comme un mariage. Les articles de loi relatifs au mariage ne s’y appliquent absolument pas », explique à TelQuel Maha Jawhari, avocate spécialiste du droit de la famille. « Depuis la fin de la période de régularisation des mariages coutumiers, en 2019, les tribunaux n’acceptent plus de faire produire des effets juridiques aux mariages coutumiers », renchérit l’avocat et vice-président de l’INSAF, Mohamed Oulkhouir.

À lire : Le mariage des mineures, une autre forme de pédophilie légale

Autres conséquences de ces unions illégales : les femmes et les enfants ne jouissent d’aucun droit. « La femme, de fait, n’a aucun droit dans cette union. Elle ne peut même pas aller déposer plainte pour violences ! Quant aux enfants de cette union, s’il n’y a pas mariage légal, ils ne sont pas reconnus et n’auront pas de droits », explique Meriem Othmani. En clair, les enfants issus de ces unions ne pourront pas être inscrits à l’état civil. « Ces mariages sont particulièrement dangereux puisqu’ils privent en réalité de tout droit la femme et les enfants qui pourraient naître de cette union issue d’un cadre extra légal », confirme le vice-président de l’INSAF.

À lire : Maroc : les chiffres scandaleux des mariages des mineures

Les filles victimes de ces mariages illégaux sont également victimes de viol. « Une mineure mariée par la fatiha est sans contestation possible victime de viol si ce pseudo-mariage est consommé », affirme Mohamed Oulkhaouir. « Ce sont des questions très techniques, mais effectivement, on peut considérer qu’une mineure victime d’un mariage coutumier est aussi victime d’atteinte à la pudeur, puisque les relations sexuelles ne sont tolérées que dans le cadre du mariage légal », renchérit l’avocate Maha Jawhari.

Tags : Mariage forcé - Mariage

Aller plus loin

Le mariage des mineures, une autre forme de pédophilie légale

L’ex-ministre du Développement social, de la solidarité et de la famille, Nouzha Skalli s’est insurgée contre le mariage des mineures. A l’en croire, il s’agit d’une pédophilie...

Maroc : le mariage par « la Fatiha » en débat

Le mariage coutumier (par Fatiha) est une préoccupation majeure pour les membres du gouvernement, les universitaires, les juristes ainsi que les acteurs associatifs. Ces...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union...

Maroc : les chiffres scandaleux des mariages des mineures

L’année dernière a connu un nombre impressionnant de demandes en mariage des mineurs au Maroc. Évoquant le sujet face à la Chambre des représentants, le ministre de la Justice a...

Nous vous recommandons

Au Canada, une famille marocaine vit dans la crainte de l’arrivée des bulldozers

Alors que la démolition de son immeuble à Longueuil peut intervenir à tout moment, une famille marocaine n’a toujours pas trouvé un appartement pour se reloger. Elle vit dans la crainte de l’arrivée des bulldozers et se voit contrainte de se chauffer avec...

Transition énergétique : ENGIE multiplie ses offres aux industriels marocains

Le groupe énergétique ENGIE crée Engie Sun Morocco, une filiale dédiée à produire de l’énergie solaire à destination des industriels marocains.

Une enseignante israélienne met en avant la cuisine marocaine et la darija (vidéo)

Ruti Ben Ami, enseignante israélienne, construit le pont entre la langue arabe et la cuisine marocaine. Elle rêve d’une véritable paix entre les Juifs et les Arabes.

Marhaba 2022 : la douane marocaine accorde une faveur aux MRE

Dans le cadre de l’Opération Marhaba, l’Administration des douanes marocaines a prolongé la durée de validité des licences d’admission temporaire (AT) ou « Carte verte » jusqu’au 31 décembre 2022.

Affaire Hamza Mon bb : Soukaina Glamour sort de prison

Condamnée le 11 février 2020 à deux ans de prison pour son implication dans l’affaire Hamza Mon bb, la youtubeuse Soukaina Glamour est sortie de prison jeudi 14 octobre 2021. Hamza mon bb est une affaire de chantage, d’extorsion liée à un compte anonyme...

Le Maroc allège les mesures sanitaires

Compte tenu de l’amélioration progressive du taux de contaminations au Covid-19 et la réussite de la campagne de vaccination, le Maroc a décidé l’allègement des mesures restrictives sanitaires à partir de ce jeudi 1ᵉʳ...

African Lion 2022 : des pilotes marocains s’entraînent sur les hélicoptères Apache

L’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022 a démarré au Maroc ce lundi 20 juin et se poursuivra jusqu’au 1ᵉʳ juillet 2022 à Kénitra, Agadir, Taroudant, Tan Tan et Mahbès. Il connaîtra la participation des pilotes marocains qui vont s’entraîner sur...

Décès de l’acteur franco-marocain Jade Chkif

Alors qu’il était venu au Maroc se ressourcer, l’acteur franco-marocain Jad Chkif ne repartira plus à Chartres en France, où il vit. Il est décédé subitement vendredi, à l’âge de 41 ans. Ses proches et ses amis encore sous le choc de cette disparition...

Miss Raisa, rappeuse et voilée (vidéo)

Miss Raïssa, une jeune Marocaine résidant en Espagne, a rappé sur la scène de « Got Talent » pour dénoncer la discrimination dont elle et de nombreuses autres femmes musulmanes sont victimes dans le...

Mis KO par Arkadiusz Wrzosek, Badr Hari « sauvé » par les débordements (vidéo)

La revanche de Badr Hari n’aura pas lieu. Le Marocain a, à nouveau, été mis KO par le Polonais Arkadiusz Wrzosek lors du Glory 80 qui a dû être suspendu après des échauffourées.