Maroc : nouvelle étude sur le mariage des mineurs

7 septembre 2021 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a lancé un appel à consultation en vue d’évaluer le cadre juridique relatif au mariage des enfants et sa conformité avec les normes internationales. L’étude sera menée par un consultant national.

Il s’agira pour le consultant, dans un premier temps, de se pencher sur les autorisations délivrées par les juges aux affaires familiales, déterminer le contexte d’octroi de ces autorisations, analyser les conditions dans lesquelles ces dérogations sont attribuées. L’étude doit également décrire le profil des enfants mariés, c’est-à-dire : le sexe, l’âge, la condition sociale et économique, la scolarisation, l’alphabétisation, et relever les raisons socio-économiques pour lesquelles ils se sont engagés dans le mariage.

À lire : Les mariages de mineures toujours aussi nombreux au Maroc

Au Maroc, le législateur a fixé depuis 2004, l’âge légal du mariage à 18 ans. Néanmoins, le Code de la famille prévoit « des dérogations » dans des cas exceptionnels. Par exemple l’article 20 stipule que « le juge de la famille chargé du mariage peut autoriser le mariage du garçon et de la fille avant l’âge de la capacité matrimoniale […], par décision motivée précisant l’intérêt et les motifs justifiant le mariage ».

À lire : Maroc : forcée à se marier avec un homme qu’elle n’aime pas, elle se suicide

En faisant appel à une telle consultation, le CNDH poursuit son combat pour l’abolition du mariage des mineurs. En 2018, il avait lancé une campagne de sensibilisation sous le slogan « Mariage des mineures : Abolir l’exception… rétablir la norme ». De nombreuses activités de sensibilisation et de discussion ont été menées sur le sujet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etude - Mariage - Conseil national des droits de l’Homme (cndh)

Aller plus loin

Appel urgent à l’abolition du mariage des mineurs au Maroc

La loi est un énorme obstacle à la lutte contre le mariage des mineurs au Maroc, selon une étude qui vient d’être réalisée par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH).

Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des...

Maroc : vers l’interdiction du mariage des mineurs ?

Les députés du Rassemblement national indépendant (RNI) viennent de relancer le débat sur le mariage des mineurs en déposant une proposition de loi qui prévoit sa suppression.

Au Maroc, les mariages des mineures de plus en plus refusés

Au Maroc, 20 200 demandes d’autorisation d’épouser une mineure faites aux tribunaux marocains ont été refusées en 2021 suite aux requêtes des parquets compétents.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Qui est Ghita El Allaki, la fiancée de Saâd Lamjarred ?

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred s’apprête à se marier avec sa meilleure amie Ghita El Allaki.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.