Recherche

Maroc : forcée à se marier avec un homme qu’elle n’aime pas, elle se suicide

26 mars 2019 - 13h00 - Société

© Copyright : DR

Le 24 mars dernier, il y a deux jours, une jeune fille de 17 ans s’est suicidée dans la région de Jerada, dans l’est du Maroc. En cause, on voulait la forcer à se marier.

C’est dans le village de Oulad Sidi Ali, dans la province de Jerada, qu’une mineure de 17 ans a choisi de mettre fin à ses jours tout de suite après avoir été demandée en mariage et avoir refusé ce dernier.

Cette jeune fille était déscolarisée et ce drame survient alors qu’on voit à l’heure actuelle se multiplier les débats autour des mariages des mineurs allant dans le sens d’une réforme du code de la famille (Moudawana). On peut supposer que ce refus d’épouser un homme alors qu’elle est déscolarisée n’a pas été du goût de sa famille. On ignore jusqu’à présent les tenants et aboutissants de cette affaire.

Plusieurs cas de suicide de jeunes Marocaines ont fait la une des médias ces derniers mois. En avril 2018, une jeune femme de 19 ans a mis fin à ses jours après son mariage forcé avec un homme qu’elle n’aimait pas. Une autre jeune femme s’est donné la mort à Marrakech après avoir appris que ses violeurs avaient été libérés par la justice.

Plus récemment, une fille de 16 ans résidant en Espagne a dénoncé ses parents qui l’ont obligée à se marier lors de ses vacances au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact