Maroc : les chiffres scandaleux des mariages des mineures

25 janvier 2020 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’année dernière a connu un nombre impressionnant de demandes en mariage des mineurs au Maroc. Évoquant le sujet face à la Chambre des représentants, le ministre de la Justice a avancé des chiffres qui inquiètent.

Au Maroc, le mariage des mineurs est loin d’être conjugué au passé. En témoignent les déclarations du ministre de la Justice. D’après Mohamed Benabdelkader, sur les 32 000 demandes enregistrées l’année dernière, seulement 19 % ont connu le rejet des juges. Ainsi, les 81 % restants auront été approuvés par ces magistrats.

Pour infléchir cette tendance, le royaume a porté à 18 ans l’âge légal du mariage. Pourtant, dans les faits, la loi n’est pas toujours respectée. Ainsi, 98 % des demandes de ces mariages se concentrent dans les zones rurales. Ici, "beaucoup de familles se contentent d’un engagement religieux, sans toujours formaliser l’acte consensuel du mariage, comme stipulé par le Code de la famille".

L’Association "Droit & Justice" mène une étude nationale autour de la question du mariage des mineurs. À l’en croire, le phénomène connaît une ampleur inquiétante. De 18 000, il est passé à 35 479 cas en 2015, affirme-t-elle, ajoutant que ces statistiques déclarées par le ministère de la Justice, "ne comprennent pas les autres formes du mariage, à savoir le mariage coutumier (à la fatiha), et le mariage par contrat".

Pour le ministre de la Justice, même s’il est observé un repli des demandes de mariage de mineurs, déposées auprès des tribunaux, de 2015 jusqu’à 2018, "le Code de la famille nécessite d’être revu".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage - Mohamed Benabdelkader

Aller plus loin

Maroc : nouvelle étude sur le mariage des mineurs

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a lancé un appel à consultation en vue d’évaluer le cadre juridique...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au...

Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des...

Maroc : des associations en guerre contre le mariages des mineures

Les articles 20, 21 et 22 du Code de la famille, qui légalisent le mariage des mineurs au Maroc doivent être supprimés. C’est la mission que s’est assignée dix associations qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi séparés ? Hiba Abouk répond

Hiba Abouk, femme d’Achraf Hakimi, répond aux rumeurs de ces derniers jours annonçant une prétendue crise dans son couple. L’actrice d’origine tuniso-libyenne assure qu’il s’agit de fake news.

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...

Saad Lamjarred et Ghita El Allaki organiseront un mariage au Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient de confirmer dans un live sur Instagram l’organisation prochaine au Maroc, d’une vraie fête de mariage avec Ghita El Allaki.

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...