Maroc : des associations en guerre contre le mariages des mineures

27 novembre 2020 - 21h30 - Ecrit par : A.S

Les articles 20, 21 et 22 du Code de la famille, qui légalisent le mariage des mineurs au Maroc doivent être supprimés. C’est la mission que s’est assignée dix associations qui se sont regroupées au sein d’un collectif pour des stratégies adaptées à la situation.

Dans le code pénal, l’article 19 fixe à 18 ans révolus l’âge pour se marier. C’est la raison pour laquelle ce collectif de dix associations a souligné qu’il est «  nécessaire d’adopter une politique ou stratégie nationale globale pour éliminer le mariage des mineures au Maroc, qui englobe tous les secteurs concernés, et faire de l’âge de 18 ans un acquis irréversible  ». Un mémorandum revendicatif a été rédigé et présenté lors d’une conférence de presse à l’occasion du lancement officiel des actions du Collectif Dounia et dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre, qui se tiennent du 25 novembre au 10 décembre de chaque année.

Le mémorandum appelle l’État et ses institutions à s’impliquer dans l’éducation de la société aux dangers auxquels elle expose les enfants en les forçant à se marier. Pour le collectif, la nation, les familles gagneront énormément à laisser les enfants s’épanouir dans la douceur, sans être obligés de grandir du jour au lendemain. Il s’agit, également, de mettre en place «  une nouvelle approche holistique  » qui prend en compte les aspects sociaux et économiques des familles dans diverses régions du Maroc, particulièrement dans les zones rurales et enclavées, et au sein des familles pauvres des zones urbaines.

Le président de l’association Ennakhil, Raji Lhoucine, a indiqué que selon les données du ministère de la Justice, 319 177 autorisations de mariage de mineurs ont été accordées entre 2009 et 2018.«  Le mariage des enfants en général et des mineures en particulier a des effets et des conséquences désastreux tels que le décrochage scolaire, les grossesses précoces, ainsi que les violences conjugales et les mortalités infantiles  », indique-t-on.

Tags : Mariage - Code pénal marocain - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : appel à une réforme du code de la famille

L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) plaide pour une relecture profonde du Code de la famille afin de renforcer l’arsenal juridique visant à mieux garantir les...

Maroc : les chiffres scandaleux des mariages des mineures

L’année dernière a connu un nombre impressionnant de demandes en mariage des mineurs au Maroc. Évoquant le sujet face à la Chambre des représentants, le ministre de la Justice a...

Le mariage des mineures, une autre forme de pédophilie légale

L’ex-ministre du Développement social, de la solidarité et de la famille, Nouzha Skalli s’est insurgée contre le mariage des mineures. A l’en croire, il s’agit d’une pédophilie...

Le mariage des mineures encore très présent au Maroc

Alors que les mariages authentifiés des filles mineures sont à la hausse dans les 12 régions du Royaume, le taux du mariage coutumier à la Fatiha représente 10,79 % des cas...

Nous vous recommandons

Zapatero invite Sanchez à rétablir les relations avec le Maroc

L’ancien Chef du gouvernement espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de « tout mettre en œuvre pour rétablir de bonnes relations avec le Maroc le plus rapidement possible...

Forte présence des étudiants marocains à l’étranger

Estimés à près de 45 000, les étudiants marocains forment la première communauté des étudiants en France. Environ 13 % d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’ingénieurs où ils excellent.

Mauvaise nouvelle pour Royal Air Maroc

La fermeture de l’espace aérien marocain pour quinze jours produira un impact négatif sur la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) qui a déjà du mal à se refaire une bonne santé financière en ces temps de Covid-19. Elle pourrait subir de lourdes...

La Rochelle : le calvaire des étudiants marocains

Trouver un logement à La Rochelle relève d’un véritable parcours du combattant pour les étudiants en général et Marocains en particulier. Pour cette rentrée universitaire 2021-2022, le nombre d’étudiants a augmenté de 13 % par rapport l’année dernière, une...

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en conflit.

Suspension des vols Maroc-France : confusion chez les clients d’Air France

Les clients d’Air France sont partagés entre colère et confusion suite à la publication d’un message sur le site de la compagnie aérienne en rapport avec la décision du Maroc relative à la suspension des vols avec la France pour deux...

MRE, il sera bientôt possible de demander la carte d’identité en ligne

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pourront bientôt obtenir, en ligne, leur carte d’identité consulaire dans 20 services consulaires. Le gouvernement affirme vouloir tout mettre en œuvre pour rendre ces services opérationnels très...

Le Maroc aura sa propre station spatiale

Le Maroc ambitionne de créer sa propre station spatiale. Dans ce sens, Driss El-Hadani, directeur général du Centre royal de télédétection spatiale (CRTS) s’est rendu à Abu Dhabi, où il a rencontré de hauts responsables des institutions intervenant dans le...

Nabila Mounib affiche son opposition à la normalisation Maroc/Israël

Un an après, il y a toujours des oppositions à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La députée Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) estime qu’elle ne sert pas les intérêts du...

Joe Biden écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion du 66ᵉ anniversaire de l’Indépendance du Maroc, le président des États-Unis, Joe Biden a adressé un message de félicitations au roi Mohammed VI.