Maroc : le mariage des petites filles est aussi condamnable que la pédophilie

21 octobre 2020 - 12h00 - Ecrit par : A.S

Les réseaux sociaux et autres canaux d’information ont été inondés de réactions désapprouvant la recrudescence de la pédophilie, des viols et meurtres d’enfants. Mais Jaouad Mabrouki, psychiatre, chercheur et expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe, invite les Marocains à se pencher sur un drame qui se joue avec la complicité de la société : le mariage des mineurs.

Quelle est cette société qui semble encourager par son silence, le mariage des enfants mais qui s’indigne devant les cas de viol, de pédophilie et abus sexuels.« Il est vrai que ces crimes étaient imprévisibles et insoupçonnables et nous les avons appris brutalement, comme un coup de tonnerre dans un ciel serein. Mais qu’en est-il des crimes prévisibles, préparés, autorisés légalement « le mariage des filles mineures » ? » se demande le psychanalyste.

Jouad Mabrouki dans sa réflexion expose l’univers de ses filles, sorties à peine de l’enfance et qui sont brisées dans leur innocence par un mariage précoce et forcé. Elles se retrouvent piégées, forcées à vivre une vie qui n’est pas la leur. Généralement forcées à épouser des hommes plus âgés qu’elles, elles doivent apprendre à être des femmes alors qu’elles ne sont encore que des enfants. Le psychanalyste donne l’exemple d’une « fille de 17 ans, sans aucune expérience de la sexualité, de la grossesse, de la maternité, et qui pourtant doit subir toutes ces épreuves éprouvantes. Elle se retrouve malgré elle dans le lit d’un brut plus âgé qu’elle, à subir un viol, un traumatisme déchirant qui l’accompagnera toute sa vie. Un viol avec l’assistance et la bénédiction des parents, de la famille, de la société et de la justice », rapporte Hespress.

Voilà le drame qui se joue dans chaque famille. Tout ceci se passe sous le signe du « HALAL  » et du respect des droits de l’enfant à la façon marocaine, se désole le médecin. Pour lui, la peine de mort réclamée comme juste sanction pour les pédophiles est indiquée pour tous les Marocains qui permettent et encouragent le mariage des enfants.

Le psychanalyste appelle au respect des droits des enfants, surtout ceux de la petite fille qui a le droit de grandir selon son rythme et ne doit pas être propulsée sans aucune recommandation dans un univers qui lui est étranger, où elle doit apprendre à avancer dans la douleur et les larmes, précise la même source.

Tags : Droits et Justice - Santé - Mariage forcé - Pédophilie - Violences et agressions

Aller plus loin

Un rapport inquiétant de l’ONU sur le mariage des mineurs au Maroc

Au Maroc, le mariage des mineurs des enfants représente près de 14 %. C’est ce qu’indique le dernier rapport du Fonds des Nations Unies pour la population...

Maroc : une fille se suicide pour échapper à un mariage forcé

Une jeune fille, qui refusait de céder à la volonté de ses parents de la marier, a mis fin à sa vie le dimanche 6 octobre à Dar belamri, dans la province de Sidi...

Marrakech : un homme condamné à 2 ans de prison pour pédophilie

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné un quinquagénaire à deux ans de prison ferme pour avoir abusé sexuellement d’une fillette de huit...

Maroc : 34.000 demandes de mariage de mineurs déposées

La demande croissante des mariages de mineurs au Maroc interroge sur le devenir des jeunes générations et sur son impact sur la société civile marocaine. C’est le constat que...

Nous vous recommandons

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en ce qui concerne les salaires. Une proposition a été introduite au parlement...

Maroc : la mort programmée des guichets bancaires

Entre 2019 et 2020, soit en un an, le Maroc a perdu 45 guichets bancaires. C’est la preuve que ces installations physiques perdent de plus en plus leur importance dans le paysage bancaire marocain, au profit des services...

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

Qui est Félix Mora, le recruteur « attitré » de 80 000 mineurs marocains pour les Houillères ?

Félix Mora est un ancien officier français qui a recruté, durant près de 20 ans, près de 80 000 Marocains pour le compte des Houillères du Nord et de Lorraine. Comment est-il devenu recruteur de masse des Charbonnages ...

Les attaques racistes contre des Marocains continuent à Murcie

Les agressions racistes contre des Marocains continuent à Murcie. Contrairement aux autorités politiques qui ne semblent pas prendre la mesure de la situation, malgré le cas de Younes Bilal, victime de crime raciste le 13 juin à Mazarron, les...

Les Marocains expulsés d’Algérie veulent obtenir réparation

Une association marocaine se démène pour obtenir justice et réparation pour les familles chassées d’Algérie en 1975 sur fond de différend sur le Sahara occidental. Après plusieurs démarches infructueuses devant les tribunaux algériens, elle entend porter...

Mohamed Katir, le nouveau phénomène de l’athlétisme espagnol

L’athlète Mohamed Katir El Haouzi, d’origine marocaine, est le nouveau record d’Espagne du 1500, 3000 et 5000 mètres. Âgé de 23 ans, le naturalisé espagnol entend relever le défi d’un quatrième record en moins de deux mois, en décrochant une médaille aux Jeux...

Cameroun : les joueurs marocains sous haute surveillance

Les Lions de l’Atlas ont atterri dimanche à Yaoundé au Cameroun, en prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se tiendra du 9 janvier au 6 février. Mais compte tenu de la situation sanitaire qui prévaut actuellement avec le coronavirus et son variant...

L’étrange similitude entre un épisode des Simpson et le sauvetage de Rayan

L’un des épisodes de la série télévisée d’animation américaine « Les Simpson » ressemble à l’histoire de Rayan, le garçonnet marocain de 5 ans décédé après être resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5...

Pays-Bas : de lourdes peines pour deux membres de la « mocro maffia »

Jugés devant le tribunal d’Amsterdam, deux membres de la « mocro maffia » ont écopé de lourdes peines de prison lundi pour l’assassinat de l’avocat néerlandais, Derk Wiersum.