Maroc : Le Canard enchaîné pour de vrai

23 septembre 2007 - 14h53 - France - Ecrit par : L.A

Les lecteurs marocains ont été privés de la lecture du Canard Enchaîné en date du 12 septembre dernier. Le distributeur Sochepress confirme que le numéro 4533 de l’hebdomadaire satirique français n’a pas été distribué au Maroc.

La raison (probable) : le numéro comportait, en page 7, un article de Nicolas Beau, intitulé “Un scrutin Rabat-joie” accompagné d’une caricature du roi, dans lequel le journaliste faisait une analyse des élections législatives. Le papier honni, fidèle au style caustique du journal, relevait que le succès électoral de l’Istiqlal n’était pas “un cadeau pour le monarque”. L’hebdomadaire français, qui avait déjà été censuré en novembre 2001, est de retour dans les kiosques marocains cette semaine.

TelQuel

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Presse - Liberté d’expression

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.