Maroc : la confiance des ménages est au plus bas

18 octobre 2020 - 19h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le léger redressement de l’activité nationale n’a pas pu maintenir la confiance des ménages. Le moral des ménages est à son plus bas niveau à en croire les résultats de l’enquête de conjoncture du Haut commissariat au plan (HCP).

L’indice de confiance des ménages (ICM) s’est établi à 60,6 points, au lieu de 65,6 points enregistrés le trimestre précédent et 74,8 points une année auparavant. Le résultat de cette enquête du HCP pour le compte du troisième trimestre de l’année 2020 est loin d’être reluisant. Du point de vue des économistes de l’institution publique chargée de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles, les indices démontrent le niveau le plus bas jamais atteint depuis le début de l’enquête en 2008.

Les composantes de l’ICM (perceptions par les ménages de l’évolution du niveau de vie, du chômage, et de leur situation financière) se sont considérablement détériorées. Ainsi, plus de la moitié des ménages (55%) ont déclaré au cours de l’enquête que leur niveau de vie pendant les 12 derniers mois s’est dégradé. 25,6% ont quant à eux affirmé qu’ils ont maintenu au même niveau, leurs conditions. 19,4% des Marocains ont dit avoir connu une amélioration.

«  Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 35,6points contre moins 24,8 points au trimestre précédent  ». Bien que plusieurs institutions nationales et internationales envisagent un changement de l’économie nationale en 2021, 41,5% des ménages envisagent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois. 34,3% quant à eux pourront maintenir leur niveau et 24,1% visent un changement.

En ce qui concerne l’emploi, 87,1% des ménages s’attendent à une augmentation du chômage. Pour l’opportunité d’achat des biens durables, 74,3 % des ménages estiment que le moment n’est pas propice pour effectuer des achats de biens durables. Parlant de la situation financière, 60,4% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses tandis que 35,6% s’endettent et 4,1 arrivent à épargner, a souligné la note d’information du HCP.

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Enquête - Inflation

Aller plus loin

Les services de Santé s’améliorent selon les Marocains

Les résultats d’une enquête publiée par le Haut Commissariat au Plan (HCP) ont révélé que les ménages marocains ont changé leur opinion sur la qualité des services de santé en...

Maroc : perte totale de confiance des ménages

L’indice de confiance des ménages marocains (ICM) est au plus bas niveau depuis 2008, selon une enquête menée par le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : les ménages trop pessimistes en 2019

Une enquête, publiée ce lundi 20 janvier par le Haut-commissariat au Plan (HCP), fait état d’un pessimisme flagrant des ménages marocains en 2019, face au chômage, au coût de la...

Maroc : le niveau du coût de la vie maintenu

Le coût de la vie est toujours élevé au Maroc. C’est ce qu’indique le rapport du Haut Commissariat au Plan (HCP).

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a poursuivi sa tendance à la hausse, observée depuis quelques mois. À fin juin dernier, il a progressé de 0,3 % par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.