Maroc : un conflit armé pour récupérer Sebta et Melilla ?

23 août 2023 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc n’engagera pas de conflit armé avec l’Espagne pour tenter de s’emparer de Ceuta et Melilla. C’est du moins l’avis de certains experts militaires et diplomatiques espagnols.

Dans le contexte mondial actuel marqué par le conflit russo-ukrainien, une agression militaire du Maroc n’est pas envisageable, car elle mettrait en danger la communauté internationale, a analysé l’amiral à la retraite Juan Rodriguez Garat, lors de la présentation du rapport « Le rôle de Ceuta et Melilla dans l’agenda mondial », réalisé par le groupe de réflexion Europa Ciudadana. Le haut gradé a toutefois dénoncé « la guerre hybride » menée par le Maroc, citant à titre d’exemple « l’utilisation de l’immigration » comme moyen de pression sur le gouvernement espagnol.

À lire : «  Le Maroc continue d’étouffer Melilla  » avec une stratégie hybride

Le lieutenant-général de l’armée de réserve Francisco Gan Pampols souligne pour sa part que, pour le moment, le Maroc évolue dans une « zone grise » avec l’Espagne, rappelant la bataille de « faible intensité » survenue sur l’îlot de Perejil (Laila) en juillet 2002. Il ne faut pas céder à ce genre de bataille qui sont des « tentatives de chantage évidentes », prévient en outre Javier Rupérez, diplomate et ancien ambassadeur d’Espagne près des États-Unis et de l’OTAN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

«  Le Maroc continue d’étouffer Melilla  » avec une stratégie hybride

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, estime que le Maroc continue d’utiliser des stratégies hybrides et d’étouffer la ville autonome, malgré le changement de position de...

Sebta et Melilla veulent contrer les « stratégies hybrides » du Maroc

Les présidents de Ceuta et Melilla, Juan Jesús Vivas et Eduardo de Castro, ont appelé ce mercredi à une plus grande intégration de leurs deux villes dans l’Union européenne (UE)...

Le Maroc continue d’étouffer Sebta et Melilla

Le Maroc n’a cessé de revendiquer Ceuta et Melilla. Malgré la reprise des relations avec l’Espagne, le royaume a maintenu sa « stratégie hybride » envers les deux villes autonomes.

José Manuel Albares : « L’intégrité de Ceuta et Melilla est pleinement garantie »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a rassuré les députés au Congrès que l’intégrité territoriale de l’Espagne et de Sebta et Melilla est «...

Ces articles devraient vous intéresser :