Recherche

Maroc : un conseiller du PJD arrêté à la frontière

© Copyright : DR

23 février 2020 - 09h00 - Société

Après sa sortie du Maroc, Nour-eddine Tabane, conseiller du PJD à la commune rurale d’Aït Mimoune de Khmisset, a été arrêté, le 19 février, par les services de police du poste-frontière de Beni Ansar. Il est poursuivi pour faux et usage de faux.

Tout se complique pour Nour-eddine Tabane, lors des formalités transfrontalières usuelles. Les autorités ont constaté que le passeport du conseiller du PJD à la commune rurale d’Aït Mimoune de Khmisset, portait un cachet falsifié datant du 5 janvier 2020 comme date d’entrée au Maroc, rapporte Barlamane. Or, la date officielle de sa dernière sortie du royaume est le 21 juin 2016, indique la même source.

S’expliquant, Nour-eddine Tabane a déclaré avoir rallié Melilla après sa sortie du Maroc, le 21 juin 2016. Après avoir passé trois jours dans l’enclave espagnole, il raconte avoir regagné le royaume par le même poste-frontière, sans avoir rempli les formalités d’usage.

Par la suite, il avoue avoir sollicité les services d’un faussaire prénommé, originaire d’Oujda, qui lui a falsifié la date de sortie contre 1 800 dirhams. Selon ses explications, il était contraint de recourir à ce genre de service. Il devait se rendre impérativement en Espagne le 19 février 2020 pour assumer ses responsabilités d’entraîneur d’une équipe de football de 3ᵉ division, à Khémisset.

Après son arrestation, Nour-eddine Tabane a été présenté devant la justice, le 21 février.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact