Recherche

Corruption et flagrants délits au Maroc : 22% de taux d’arrestations

© Copyright : DR

6 septembre 2019 - 11h00 - Société

La corruption prend des proportions inquiétantes au Maroc. La ligne directe mise à la disposition de la population pour dénoncer les cas dont elle aurait connaissance, explose.

19.168 appels reçus en 7 mois, selon L’économiste. Seulement 63 cas de flagrant délit ont été enregistrés, même si la justice reçoit en moyenne 2 cas de ce genre d’infraction par semaine. Rien que pour l’année 2018, 9.100 poursuites ont été lancées, à la grande satisfaction de la présidence du Ministère public.

Selon le quotidien, le montant exigé par les corrompus se situe entre 200 et 300.000 dirhams. Marrakech-Safi bat le record avec un taux d’arrestations de 22%. Les agents des collectivités territoriales ont été en grand nombre impliqués et épinglés.

Selon la même source, une partie importante des plaintes et des doléances vise la justice avec 28% des appels. Les populations exigent des autorités judiciaires plus de célérité et de justice dans le traitement des dossiers.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact