Maroc : les agents d’autorité, les plus corrompus

11 décembre 2021 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Au Maroc, les statistiques de la corruption obtenues via la ligne téléphonique directe de dénonciation en 2020 indiquent que les agents d’autorité sont les plus corrompus. Depuis son lancement le 14 mai 2018 jusqu’à fin 2020, cette ligne a enregistré 15 743 appels.

En tout, 46 auxiliaires et agents d’autorité ont été pris en flagrant délit de pot-de-vin, précise le rapport du ministère public. Les membres de la gendarmerie royale, de la sûreté nationale, de la protection civile, des eaux et forêts et des forces auxiliaires prennent, eux, la deuxième place. On dénombre 32 cas de flagrant délit de corruption. Viennent ensuite les agents des collectivités territoriales.

À lire : Corruption : l’appel de Transparency Maroc au gouvernement

La valeur des pots-de-vin varie entre 50 DH et 300 000 DH. La région de Marrakech-Safi occupe la première place avec 37 cas répertoriés. Ces affaires de corruption ont été jugées en première instance (19 dossiers) et en appel (91 dossiers). On retient : l’acquittement pour 12 cas, 3 dossiers classés, 14 en cours de jugement et 7 en cours d’instruction.

Quid des peines prononcées ? Il y a 12 cas de prison avec sursis, 79 jugements à la prison ferme d’une durée d’un à six mois, 17 condamnations à des durées de 6 mois à un an de prison ferme, et quatre condamnations à deux ans ou plus d’emprisonnement ferme.

Sujets associés : Corruption - Administration

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Meknès : un magistrat en prison pour corruption

Le procureur général du Roi près la cour d’appel de Meknès a ordonné l’interpellation d’un magistrat poursuivi pour corruption.

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et...

Un plaidoyer pour réduire l’ampleur de la corruption au Maroc

Le Maroc veut amorcer une nouvelle phase dans sa lutte contre la corruption, reposant sur le Nouveau modèle de développement, afin de créer une dynamique équilibrée au service...

Corruption au Maroc : 217 arrestations en flagrant délit

À la mi-mai, environ 67 000 appels ont été reçus sur la ligne téléphonique consacrée à la dénonciation d’actes de corruption au Maroc, selon Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du...

Nous vous recommandons

Corruption

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane arrêté le 5 octobre...

Espagne : un couple de MRE arrêté avec 100 000 euros (photo)

Un ressortissant britannique et son épouse, Marocains d’origine, apparemment pressés d’effectuer la traversée, ont tenté de corrompre un policier espagnol pour éviter le contrôle au port de Tarifa.

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment des voyages au Maroc.

Maroc : un gendarme poursuivi pour une vidéo « indécente »

Deux des trois personnes qui apparaissaient dans une vidéo assez compromettante et dont la diffusion, depuis samedi, sur les réseaux sociaux, a créé un tollé général à Béni Mellal, sont poursuivies en état d’arrestation. Ainsi en a décidé le tribunal de...

Lutte contre la corruption : la CDT propose l’inéligibilité des élus sanctionnés par la Cour des comptes

Déclarer inéligible toute personne qui a déjà fait l’objet de sanction par la Cour des comptes. C’est l’amendement que propose le groupe parlementaire de la CDT pour renforcer la lutte contre la corruption et...

Administration

L’entourage d’Aawatif Hayar dément le recrutement de son beau-frère

L’entourage de la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, apporte un démenti formel à l’information selon laquelle elle a recruté son beau-frère dans son cabinet.

Maroc : pas d’accès aux administrations sans pass vaccinal

À compter de ce jeudi 21 octobre 2021, accéder aux administrations ne se fera qu’après présentation du pass vaccinal. Les fonctionnaires sont aussi concernés par cette mesure qui prend en compte tous les lieux...

Maroc : des présidents de communes poursuivis pour crimes financiers

Les dossiers de neuf présidents de communes sur qui pèsent de lourds soupçons de dilapidation de deniers publics et d’abus de confiance, ont été confiés à la justice. Certains risquent, selon la gravité des crimes qui leur sont reprochés, la prison...

Maroc : voici les nouvelles règles de recrutement dans les collectivités locales

Le gouvernement marocain a décidé d’aider les collectivités locales à recruter les meilleurs profils pour leurs hautes fonctions et à rendre les communes compétitives sur le marché de l’emploi. Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur a élaboré un projet de...

Déjà en crise, le Maroc annule le recrutement de fonctionnaires

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a appelé au report des promotions et à l’annulation des concours de recrutement dans le secteur public.