Corruption : l’appel de Transparency Maroc au gouvernement

11 décembre 2021 - 11h20 - Ecrit par : S.A

Transparency Maroc fustige le retrait du projet d’amendement du Code pénal qui introduisait l’incrimination de l’enrichissement illicite. Elle appelle le gouvernement « à faire état de ses intentions et de ses plans d’action dans la lutte contre la corruption ».

Dans un communiqué, Transparency Maroc a réaffirmé sa position quant à l’incrimination de l’enrichissement illicite, consacrée par la Convention des Nations Unies contre la corruption, et considère que cette incrimination est une nécessité au vu du niveau alarmant de la corruption dans le royaume. Selon l’ONG, les déclarations du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, sur la radio nationale, confirment la perspective « d’un gouvernement souhaitant écarter cette infraction de futurs aménagements du code, même si le gouvernement cherche à entretenir le flou sur les véritables intentions ».

À lire : La corruption fait perdre au Maroc, annuellement, 5% de son PIB

« L’association note avec regret l’initiative du gouvernement qui vient couronner le gel qu’a connu le projet de loi depuis son introduction au Parlement en 2015. Par cet acte, il envoie un message, au pire d’encouragement, au mieux d’indifférence par rapport à la problématique de la corruption et de la dilapidation des deniers publics », indique la même source. Fort de ce constat, Transparency Maroc appelle le gouvernement à sortir de ses ambiguïtés sur cette question et à faire état de ses intentions et de ses plans d’action dans la lutte contre la corruption.

Tags : Transparency Maroc - Corruption - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : le secteur financier se dote d’un guide anticorruption

Le Maroc veut davantage assainir son espace économique. À cet effet, un nouveau guide pratique anti–corruption adressé aux acteurs du secteur financier a été lancé...

Transparency Maroc appelle à criminaliser l’enrichissement illicite

L’Association marocaine de lutte contre la corruption, "Transparency Maroc" a plaidé pour la relecture des articles qui sanctionnent l’enrichissement illicite dans le projet de...

Maroc : les agents d’autorité, les plus corrompus

Au Maroc, les statistiques de la corruption obtenues via la ligne téléphonique directe de dénonciation en 2020 indiquent que les agents d’autorité sont les plus corrompus. Depuis...

Maroc : les hôpitaux gangrenés par la corruption

Le secteur de la Santé serait l’un des domaines les plus affectés par la corruption au Maroc. Dans le public comme dans le privé, le phénomène a atteint un niveau inquiétant,...

Nous vous recommandons

Combien coûte la Volkswagen d’Achraf Hakimi ?

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), Achraf Hakimi, roule avec une Volkswagen édition spéciale (Golf 7 R) que très peu de gens peuvent s’offrir. Combien coûte ce bijou  ?

L’Algérie se lance-t-elle dans une « guerre religieuse » contre le Maroc ?

Lors d’un forum parrainé par le président algérien, Abdelmajid Tebboune, l’Algérie a affirmé que la tarîqa tijania est d’origine algérienne, tentant ainsi de provoquer une guerre religieuse avec le Maroc.

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy Merlin, va réaliser deux centrales solaires dans le royaume dans le cadre de...

S’il est élu, Jean-Luc Mélenchon visitera en premier le Maroc

S’il est élu aux prochaines élections présidentielles, Jean–Luc Mélenchon va consacrer sa première visite officielle au Maroc, son pays natal et au Maghreb. C’est ce qu’il a laissé entendre lors d’un...

Un MRE recherché par la police de Sidi Slimane

Un Marocain résidant aux Pays-Bas est activement recherché par les autorités marocaines. Il a arnaqué pour 20 millions de dirhams des jeunes chômeurs à Sidi Slimane à qui il promettait des contrats de travail en...

L’un des gros trafics de drogue entre le Maroc et l’Espagne au tribunal

Le procès de Francisco et Antonio Tejón, surnommés « les frères châtaignes », considérés par les autorités comme les plus gros trafiquants de résine de cannabis de la région de Gibraltar qui contrôlaient 70 % de la marchandise entre le Maroc et l’Espagne et de...

Vacances au Maroc : les professionnels veulent la fin de tests PCR

Malgré le regain d’activités dans le secteur du tourisme observé depuis la réouverture des frontières, les chiffres n’ont pas encore atteint le niveau d’avant la crise sanitaire. Pour y arriver, les professionnels demandent la suspension des tests PCR dans...

Un témoin fait des révélations sur la mort du narcotrafiquant « El Nene »

Le meurtre de Mohamed Taieb Ahmend dit El Nene, un baron de la drogue assassiné en 2014, n’est pas encore résolu en Espagne. Son corps avait été retrouvé dans le détroit.

Le dirham baisse un peu face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,15 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,11 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 19 au 25 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Wizz Air lancera deux nouvelles lignes vers le Maroc

La compagnie hongroise low cost Wizz Air compte lancer neuf nouvelles liaisons aériennes dont deux vers le Maroc, au départ des aéroports de Gatwick et de Luton dans le cadre de son programme hivernal.