Corruption au Maroc : 217 arrestations en flagrant délit

26 mai 2022 - 07h00 - Ecrit par : A.S

À la mi-mai, environ 67 000 appels ont été reçus sur la ligne téléphonique consacrée à la dénonciation d’actes de corruption au Maroc, selon Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du Chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration.

C’est en 2018 que cette ligne a été mise en place afin de participer à la lutte contre la corruption. Ainsi, selon les précisions apportées par la ministre Ghita Mezzour, 67 000 appels ont été reçus sur cette ligne, à la date du 14 mai. Elle répondait ainsi à une question orale présentée par le groupe de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à la Chambre des conseillers sur « l’issue de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption ».

À lire : Maroc : Victime de son succès, le téléphone anti-corruption ne répond plus

Ces appels reçus ont permis 217 interpellations de suspects en flagrant délit, à raison de deux cas par semaine. Il s’agit entre autres des salariés du secteur public et privé dans toutes les régions du Royaume. La ministre a indiqué que la lutte contre la corruption est au centre des priorités du gouvernement qui tient à renforcer la confiance entre l’usager et l’administration.

À lire : Maroc : 117 cas traités depuis la création de la ligne téléphonique anti corruption

Outre la mise en place d’un ensemble de projets qui ont pour but d’améliorer la transparence et l’intégrité au sein des administrations, les portails électroniques « chafafiya.ma », « chikaya.ma » et « opendata » ont enregistré 33 000 visites de 130 pays, a précisé la ministre, affirmant que ces mécanismes permettent au citoyen d’obtenir des informations auprès des administrations dans un cadre de transparence.

Tags : Corruption - Bilan - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Aller plus loin

Maroc : le secteur financier se dote d’un guide anticorruption

Le Maroc veut davantage assainir son espace économique. À cet effet, un nouveau guide pratique anti–corruption adressé aux acteurs du secteur financier a été lancé...

Maroc : une nouvelle dynamique pour la lutte contre la corruption

L’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC) que préside Mohamed Bachir Rachdi propose une nouvelle dynamique pour la lutte...

La corruption coûte chaque année des milliards d’euros au Maroc

Au Maroc, la corruption est l’un des principaux freins au développement. Le pays perd annuellement près de 50 milliards de dirhams à cause de ce fléau, malheureusement toujours...

Un responsable du tribunal d’Ain Sebaâ pris en flagrant délit de corruption

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont procédé, le lundi 27 janvier, à l’arrestation d’un responsable de la Chambre correctionnelle d’Ain Sebaâ, pris en flagrant...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc va renforcer ses vols

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’étendre son réseau de lignes cet été, afin de récupérer des parts de marché perdues à cause de la pandémie de Covid-19. Le lancement de nouvelles liaisons entre le Maroc et l’Allemagne, l’Autriche et la...

Pas de remise en liberté pour Hassan Tazi

Accusés et poursuivis entre autres, pour fraude aux soins et d’escroquerie, le propriétaire de la clinique Chifaa de Casablanca et ses coaccusés espéraient une libération sous caution. Mais le Parquet s’y est fermement opposé, évoquant la gravité des faits...

Le changement d’heure fait encore polémique au Maroc

Le Maroc va repasser à l’heure légale GMT+1 dès le dimanche 8 mai prochain, comme l’a annoncé le gouvernement. Mais le débat sur le changement définitif de l’heure a repris de plus belle.

Maroc, destination moins chère que l’Espagne

Le Maroc est « beaucoup moins cher » en termes de budget limité que l’Espagne pour les touristes. C’est ce qui ressort d’une étude comparative menée par un site spécialisé.

L’Algérie use de subterfuges pour réduire la quantité de gaz fournie à l’Espagne

Non contente d’augmenter le prix du gaz fourni à l’Espagne, l’Algérie prétexte de « problèmes techniques » liés à l’extension du Medgaz, pour réduire la quantité de gaz qu’elle livre au pays.

Vox dénonce une «  nouvelle attaque  » des eaux espagnoles par le Maroc

La sénatrice du parti Vox à Ceuta, Yolanda Merelo, a interpellé le gouvernement espagnol au sujet de l’installation d’une ferme piscicole par le Maroc dans les eaux proches des îles Chafarines. Pour l’élue de la formation d’extrême droite, il s’agit d’une «...

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée face à l’euro de 0,33 % et s’est dépréciée de 0,51 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

« La qualité de vie est inconfortable » à Casablanca selon The Economist

Casablanca est la seule ville marocaine figurant dans le classement « The Global Liveability Index » publié par l’hebdomadaire The Economist.

Le Maroc accusé « d’extorquer » l’Espagne

Le parti Vox estime que l’Espagne ne peut pas entretenir de bonnes relations avec le Maroc, tant que le royaume continue de l’« extorquer » et qu’elle « se laissera faire ».