Corruption à Fès : un moqadem épinglé grâce au numéro vert

9 janvier 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Encore une arrestation à mettre l’actif du numéro vert qui sert à dénoncer les actes de corruption. Le mis en cause cette fois-ci est un moqadem pris en flagrant délit de corruption.

Quelques jours avant l’arrestation du moqadem en flagrant délit de corruption, le ministère public avait reçu une notification via le numéro vert émis par le propriétaire d’un four traditionnel, accusant le mis en cause d’avoir exigé un pot-de-vin pour le laisser exploiter une porte ouverte dans le four et qui sert de ventilation.

À lire : Un président de commune arrêté en flagrant délit de corruption dans la région de Marrakech

Une information judiciaire ordonnée par le parquet a été ouverte par la police judiciaire de Fès et de connivence avec le propriétaire du four traditionnel, le moqadem a été arrêté en flagrant délit alors qu’il recevait la somme de 500 dirhams.

À lire : Maroc : des têtes tombent grâce au numéro anti-corruption

Interpellé, il a été placé en garde à vue et sera déféré à la fin de l’enquête ouverte et qui devra déterminer s’il s’est rendu coupable de faits similaires dans l’arrondissement où il opère.

Sujets associés : Fès - Corruption - Vidéos - Moqaddem - Arrestation

Aller plus loin

La corruption coûte chaque année des milliards d’euros au Maroc

Au Maroc, la corruption est l’un des principaux freins au développement. Le pays perd annuellement près de 50 milliards de dirhams à cause de ce fléau, malheureusement toujours...

Cinq policiers déférés pour extorsion et corruption à Salé

Six personnes dont cinq agents de police en fonction à Salé ont été arrêtés et déférés devant le parquet pour leur implication présumée dans une affaire d’extorsion, de...

Maroc : un scandale de corruption touche l’USFP

Le parlementaire de l’Union socialiste des forces populaire (USFP) représentant la circonscription de Nador sera bientôt jugé pour corruption. Il comparaîtra devant la Chambre...

Un président de commune arrêté en flagrant délit de corruption dans la région de Marrakech

Le président d’une commune rurale de la région de Marrakech a été arrêté dimanche en flagrant délit de corruption pour avoir réclamé 200.000 DH à un homme d’affaires pour lui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.