La corruption coûte chaque année des milliards d’euros au Maroc

26 mai 2022 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Au Maroc, la corruption est l’un des principaux freins au développement. Le pays perd annuellement près de 50 milliards de dirhams à cause de ce fléau, malheureusement toujours présent dans le système de gouvernance, selon le patronat.

S’exprimant à la Chambre des conseillers, la présidente du groupe parlementaire de la CGEM, Naïla Tazi, a affirmé que « le fléau de la corruption continue de sévir, d’être banalisé dans tous les secteurs, entravant le développement du pays ».

S’appuyant sur le classement de Transparency international, la parlementaire a indiqué que « le Maroc a dégringolé de la 73ᵉ place du classement mondial en 2018 à la 87ᵉ en 2021  ». Cette chute du Maroc « affecte la confiance des investisseurs qui se basent sur cet indice de transparence pour prendre leur décision », a-t-elle souligné.

A lire : Corruption au Maroc : 217 arrestations en flagrant délit

Dans ce sens, la responsable a demandé au gouvernement de « rendre publics les rapports de l’Inspection générale des finances (IGF), de renforcer la transparence des marchés publics  », mettant en garde contre «  la lourde facture de la corruption pour le pays ».

Pour sa part, la ministre chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, Ghita Mezzour, cité par Assabah, a fait savoir que « le gouvernement a placé la lutte contre la corruption au centre de ses priorités afin d’améliorer le climat des affaires, de renforcer la confiance des citoyens et de promouvoir l’image du pays, en améliorant son classement mondial, atteindre trente objectifs procéduraux via la concrétisation de 203 projets en trois étapes s’étendant de 2016 à 2025 ».

Tags : Corruption - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Naïla Tazi - Ghita Mezzour

Aller plus loin

Maroc : les hôpitaux gangrenés par la corruption

Le secteur de la Santé serait l’un des domaines les plus affectés par la corruption au Maroc. Dans le public comme dans le privé, le phénomène a atteint un niveau inquiétant,...

Lutte contre la corruption : le secteur financier marocain se mobilise

Le secteur financier marocain veut jouer son rôle dans la lutte contre la corruption. Les principaux acteurs se sont rencontrés pour définir les actions à mener durant cette...

Corruption au Maroc : 217 arrestations en flagrant délit

À la mi-mai, environ 67 000 appels ont été reçus sur la ligne téléphonique consacrée à la dénonciation d’actes de corruption au Maroc, selon Ghita Mezzour, ministre déléguée auprès du...

Corruption : ce que propose Transparency Maroc

Lors d’une conférence de presse tenue cette semaine, Transparency Maroc a présenté un mémorandum sur les priorités de la lutte qu’elle mène contrela corruption, dont une copie a été...

Nous vous recommandons

Vahid Halilhodzic évoque son avenir à la tête de l’équipe du Maroc

Éliminés de la CAN 2021 en quarts de finale, les Lions de l’Atlas sont rentrés ce mardi matin au Maroc. Ils n’ont fait aucune déclaration à la presse, mais Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse, jeudi, au complexe Mohammed VI, pour revenir...

France : excédé par le racisme, un Marocain envisage de fermer son commerce

Mouhssine Zouine, gérant d’une boulangerie ouverte en octobre 2020 sur l’avenue de Chatte à Saint-Marcellin envisage de fermer son commerce en raison du racisme dont il est victime quotidiennement.

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers algériens.

L’Algérie mène des exercices militaires à la frontière avec le Maroc

L’armée algérienne a effectué mardi des manœuvres militaires d’envergure aux frontières avec le Maroc, selon une source publique algérienne.

Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Les Marocains ont acquis plus de 5 000 logements en Espagne, à fin juin 2021, soit 10,8 % du total des opérations. Suivent ensuite les Britanniques et les Roumains.

Tourisme : l’espoir renaît à Marrakech

Avec la reprise des vols et la mise en place des mécanismes de soutien, l’activité touristique reprend progressivement à Marrakech. Certains établissements hôteliers enregistrent déjà des réservations pour les mois de mars et...

La gazoduc Maroc-Nigéria plus que jamais d’actualité

Alors que l’Europe est embourbée dans une crise géostratégique liée à l’exportation du gaz avec les États-Unis et la Russie et que l’Algérie a coupé ses livraisons, le Maroc pourrait profiter de son projet de gazoduc avec le Nigeria pour réduire son déficit...

Moulay Hafid Elalamy fond en larmes (vidéo)

Le ministre sortant, Moulay Hafid Elalamy, a fondu en larmes vendredi lors de la cérémonie de passation des pouvoirs entre lui et les nouveaux ministres en charge de l’Industrie et du Commerce, de l’Inclusion économique, de la transition énergétique, du...

Le Maroc augmente ses importations de blé français

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total, le Maroc a déjà acheté de l’année, 1,2 million de tonnes de blé en...

Le Polisario contre l’accord pétrolier entre le Maroc et Israël

La signature d’un accord portant sur l’exploration du bloc atlantique de la ville de Dakhla entre la compagnie israélienne Ratio Petroleum et l’Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) n’est pas du goût de « l’autorité sahraouie du pétrole et...