Le Parlement marocain normalise-t-il avec la corruption politique ?

21 mars 2022 - 09h20 - Ecrit par : A.S

Alors que des parlementaires marocains sont toujours en prison, les deux chambres du Parlement continuent de leur verser des indemnités. De quoi friser la corruption politique.

Les parlementaires Said Zaydi et Babour Sghir sont en prison depuis des mois dans l’attente du verdict à leur encontre, mais continuent de percevoir des indemnités dépassant 36 000 DH par mois. Selon l’expert en droit constitutionnel, Rachid Lazraq, le fait de verser les indemnités aux parlementaires arrêtés est un comportement contraire à l’éthique des organes du Parlement. De plus, cela « constitue un appel explicite pour la normalisation de la corruption politique.

À lire : Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Dans une déclaration au site Al-Omk Almaghribi, l’expert a souligné que « les deux chambres du Parlement sont moralement tenues de suspendre le parlementaire qui est en détention préventive de ses fonctions, afin qu’il soit d’abord retiré de son statut devant la justice, afin qu’il n’y ait pas d’ingérence ». Deuxièmement, le Parlement doit prendre cette mesure « afin de geler le paiement de ses indemnités mensuelles, dans l’attente de la décision du tribunal ».

À lire : Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

« En l’absence d’un texte juridique clair pour traiter de tels cas, les deux Chambres sont moralement tenues de démettre ces parlementaires de leur fonction par précaution, vu que leur absence aux sessions législatives est injustifiée, ainsi que d’envoyer le bon message : le Parlement n’approuve pas la corruption politique et n’interfère pas dans le fonctionnement du système judiciaire », a ajouté Rachid Lazraq.

Tags : Parlement marocain - Corruption - Prison

Aller plus loin

Le député Saïd Zaïdi condamné, son avocat fera appel

Le député de la circonscription de Benslimane Said Zaïdi, par ailleurs président de la commune de Cherrat, près de Bouznika, a été condamné à un an de prison ferme. Ce membre du...

Le PSU manifeste contre le pass vaccinal au parlement (vidéo)

Le bureau politique du Parti socialiste unifié (PSU) a appelé ses membres à protester devant le parlement, pour réclamer le retrait de l’obligation du pass vaccinal, demandé aux...

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme...

Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre, en flagrant délit de...

Nous vous recommandons

Les aéroports français profitent de la réouverture des frontières marocaines

La réouverture des frontières marocaines a produit un impact positif sur le trafic aérien en France. Le trafic a connu en février 2022 un léger rebond.

Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

Football : Elias Benali quitte le Maroc pour l’Algérie

L’attaquant de Elche CF, Elias Benali a décidé de tourner le dos à la sélection nationale marocaine de football pour rejoindre l’équipe d’Algérie.

Les Émirats arabes unis proposent un visa de 5 ans pour les Marocains

Les Émirats arabes unis vont désormais délivrer aux Marocains un visa touristique, à entrées multiples, pour une durée de séjour de 90 jours, valable pendant 5 ans.

Le groupe marocain Label’Vie à la conquête du marché français

Label’Vie, groupe marocain de grande distribution a repris en gérance quatre hypermarchés Carrefour - trois à Marseille et région, et un à Grenoble avec un peu plus de 1 200 salariés - en France. Quid de ses ambitions dans l’Hexagone...

Maroc : vers l’interdiction des applications de covoiturage à Meknès

Meknès envisage d’interdire les applications de covoiturage en raison des tensions entre les chauffeurs de taxi et les sociétés offrant ce service de mise en relation de conducteurs et voyageurs.

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à deux ans de prison ferme par la Cour d’appel de...

Mauvaise nouvelle pour Royal Air Maroc

La fermeture de l’espace aérien marocain pour quinze jours produira un impact négatif sur la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) qui a déjà du mal à se refaire une bonne santé financière en ces temps de Covid-19. Elle pourrait subir de lourdes...

La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

Vendredi dernier à la tribune de l’ONU, la France est revenue sur la question du Sahara, réitérant son appui et son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Pour elle, c’est une base « sérieuse et crédible » capable d’aider à trouver une solution...

Amar Belani charge le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb réagit aux propos du représentant du Maroc auprès de l’ONU, tenus lors de la dernière session du Conseil des droits de l’Homme. Le diplomate marocain avait accusé...